1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Cargo à la dérive: début d'une ultime tentative de remorquage
3 min de lecture

Cargo à la dérive: début d'une ultime tentative de remorquage

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Le cargo Modern Express à la dérive au large de La Rochelle, le 28 janvier 2016
Le cargo Modern Express à la dérive au large de La Rochelle, le 28 janvier 2016
Crédit : Handout / MARINE NATIONALE / AFP
Les auditeurs ont la parole du 01 février 2016
00:37:16
micros
La rédaction numérique de RTL

Cargo à la dérive : début d'une ultime tentative de remorquage

Une ultime opération pour tenter de remorquer le cargo Modern express en dérive depuis sept jours et désormais à 50 km du sud-ouest du bassin d'Arcachon a débuté ce matin peu après 8H30, a annoncé la préfecture maritime. 

"Début de l'opération de tentative de remorquage. 4 spécialistes de SMIT Salvage sont à bord du navire", a indiqué la préfecture sur son compte twitter. 

SMIT Salvage est la société néerlandaise spécialisée dans le sauvetage de navires engagée par l'armateur du Modern express. 

Le Modern express, cargo de 164 mètres de long, transportant 3.600 tonnes de grumes de bois et des engins de travaux, se trouvait ce matin à 50 km des côtes, au sud-ouest du bassin d'Arcachon (Gironde).  

Hier, une météo hostile, avec des rafales à 80 km/h le matin, à 50 km/h en fin de journée, des creux de près de 6 m, avait empêché toute tentative d'hélitreuiller sur le cargo les quatre experts de la société néerlandaise pour préparer le remorquage.  

Le Modern express, cargo récent (2001) immatriculé au Panama, naviguait du Gabon vers Le Havre lorsqu'il a émis mardi un signal de détresse à 280 km de la pointe Nord-Ouest de l'Espagne, à la suite d'une forte gîte, probablement due à un désarrimage de sa cargaison. 

Ses 22 hommes d'équipage, philippins, avaient été évacués par des hélicoptères espagnols. 

Il s'agit de l'ultime tentative de remorquage. En cas d'échec, le navire s'échouera sur la côte aquitaine, selon la préfecture maritime. Des plans anti-pollution Polmar, Mer et Terre, seront déclenchés localement.  


Invité de RTL MIDI à 12h50 : Jean-Paul Hellequin, président de l'association Mor Glaz , association de défense de la mer

La rédaction vous recommande

Approuvez-vous la grâce partielle de Jacqueline Sauvage ?

Deux jours après avoir reçu à l'Elysée ses filles et ses avocates, François Hollande a accordé hier la grâce présidentielle à Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, une grâce partielle qui pourrait entraîner sa libération dès la mi-avril. 

En vertu du droit de grâce que lui accorde la Constitution, le président "a décidé d'accorder à Mme Jacqueline Sauvage une remise gracieuse de sa peine d'emprisonnement de 2 ans et 4 mois ainsi que de l'ensemble de la période de sûreté qu'il lui reste à accomplir", a annoncé hier soir l'Elysée. 

"Cette grâce lui permet de présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle", a précisé la présidence dans un communiqué. 

"Concrètement, le président a fait sauter le verrou de la peine de sûreté et il permet à Jacqueline Sauvage de pouvoir être accessible à une libération conditionnelle dès la mi-avril 2016", se sont aussitôt réjouies ses avocates, Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini, reçues une nouvelles fois dimanche à 18H00 par le chef de l'Etat qui les a informées de sa décision. 

Selon l'Elysée, "face à une situation humaine exceptionnelle", le chef de l'Etat a voulu "rendre possible, dans les meilleurs délais, le retour de Mme Sauvage auprès de sa famille" mais "dans le respect de l'autorité judiciaire. 

Cette grâce n'est donc que partielle et n'efface pas totalement les condamnations de Jacqueline Sauvage en première instance et en appel. 


Approuvez-vous la grâce partielle de Jacqueline Sauvage ? : La rédaction de RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Approuvez-vous la grâce partielle de Jacqueline Sauvage ?*
La rédaction vous recommande




Nous attendons vos commentaires et vos avis.

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire