1 min de lecture Santé

Cancers et prothèses mammaires : la France interdit les implants les plus répandus

L’Agence nationale de sécurité sanitaire demande l'interdiction de la mise sur le marché et l'utilisation des implants mammaires à enveloppe macro texturée des fabricants les plus populaires du marché. Les prothèses sont soupçonnées d'être liées à des cancers.

>
La France interdit les implants les plus répandus Crédit Image : AFP / MIGUEL MEDINA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), s'apprête à prendre une décision sanitaire inédite en interdisant les implants mammaires "à enveloppe macro texturée" de six fabricants de prothèses - Allergan, Arion, Sebbin, Nagor, Eurosilicone, Polytech - portées par plus 500 000 Françaises. 


L'information provient de la cellule investigation de Radio France et du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), qui ont pu consulter une lettre de l'agence sanitaire adressée le 2 avril aux industriels concernés. 

Dans ce courrier, l'ANSM justifie sa décision, qui inclut également l'interdiction de mise sur le marché, la distribution, la publicité et l'utilisation de ces produits, qui devront être retirés de la vente "au vu du danger rare mais grave que leur implantation est susceptible de constituer". 

Les implants polyuréthane bientôt concernés

Dans son texte, l'agence évoque l'"augmentation significative depuis 2011" de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC), se développant le plus souvent dans le tissu cicatriciel d'implants mammaires. Cinquante-neuf cas ont été recensés en France, causant le décès de plusieurs femmes. 

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

D'après nos confrères de France info, la décision de police sanitaire sera annoncée par l'ANSM demain, jeudi 4 avril 2019, lors d'un petit-déjeuner de presse. Selon France inter, elle sera effective à partir vendredi 5 avril. L’interdiction sanitaire pourrait également concerner les implants mammaires polyuréthane.

Cette mesure confirme les recommandations émises en novembre 2018 par l'ANSM aux chirurgiens, leur conseillant de préconiser les implants à enveloppe lisse, dans l'attente d'une consultation sur le lien entre prothèses texturées et cancer. Une vaste enquête avait été menée par Radio France à ce sujet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Interdiction Risque sanitaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797357208
Cancers et prothèses mammaires : la France interdit les implants les plus répandus
Cancers et prothèses mammaires : la France interdit les implants les plus répandus
L’Agence nationale de sécurité sanitaire demande l'interdiction de la mise sur le marché et l'utilisation des implants mammaires à enveloppe macro texturée des fabricants les plus populaires du marché. Les prothèses sont soupçonnées d'être liées à des cancers.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/cancers-et-protheses-mammaires-la-france-interdit-les-implants-les-plus-repandus-7797357208
2019-04-03 21:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CAW96z0yHihlyUUt0zXgVw/330v220-2/online/image/2014/0506/7771744156_000-par6769513.jpg