1 min de lecture Manifestations

Blocage des raffineries : pourquoi les agriculteurs sont en colère

INVITÉ RTL - Jean-Paul Comte, président du Fédération Régionale des Syndicats d'Exploitants Agricoles de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, explique pourquoi les agriculteurs bloquent 14 raffineries ce lundi 11 juin.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Blocage des raffineries : pourquoi les agriculteurs sont en colère Crédit Image : BERTRAND LANGLOIS / AFP | Crédit Média : Julien Sellier | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Sellier
Julien Sellier et Éléonore De Marnhac

Les agriculteurs sont en colère. Depuis ce dimanche 10 juin à 22 heures, des agriculteurs bloquent des raffineries et les dépôts de carburantQuatorze sites sont ainsi paralysés à l'appel de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA), notamment celui de la Mède, près de Marseille. Ils dénoncent l'importation massive d'huile de palme pour produire du bio-carburant. Ils redoutent ainsi l'effondrement de leur filière colza, moins rentable.

Ces 350.000 tonnes d'huile de palme importées "ne sont pas concevables dans ce qu'on fait dans notre métier d'agriculteur", explique Jean-Paul Comte, président du FRSEA (Fédération Régionale des Syndicats d'Exploitants Agricoles) du département Provence-Alpes-Côte-d'Azur. 

"Ce qui se passe, c'est la déforestation d'un pays pour produire de l'huile de palme par chère pour nous concurrencer ici dans nos productions traditionnelles avec les charges et les mesures environnementales qu'on a", regrette l'agriculteur. En effet, l'huile de palme coûte environ 25% moins cher que l'huile de colza. 

À lire aussi
La "Marche pour le climat" a eu lieu le 8 septembre 2018 à Paris écologie
Vers une "Marche pour le climat" organisée tous les mois ?

Ainsi Jean-Paul Comte demande à Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, d'avoir "les pieds sur terre, comme les paysans". Il estime que les ministres sont "complètement déconnectés (...) il faut qu'ils viennent sur le terrain". Selon lui, le gouvernement "doit reprendre en main l'agriculture, la vraie agriculture, pas l'agriculture mondiale d'importation".

Sur la reconduite du blocage des raffineries, elle ne serait pas envisagée. Jean-Paul Comte estime que "ce n'est pas des solutions vis-à-vis des consommateurs (...) vous voyez bien qu'on a bloqué l'entrée des camions mais pas les citoyens qui vont travailler".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Huile de palme Agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793702788
Blocage des raffineries : pourquoi les agriculteurs sont en colère
Blocage des raffineries : pourquoi les agriculteurs sont en colère
INVITÉ RTL - Jean-Paul Comte, président du Fédération Régionale des Syndicats d'Exploitants Agricoles de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, explique pourquoi les agriculteurs bloquent 14 raffineries ce lundi 11 juin.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/blocage-des-raffineries-pourquoi-les-agriculteurs-sont-en-colere-7793702788
2018-06-11 08:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GuVrxythfCCemunR78TucQ/330v220-2/online/image/2018/0611/7793703254_des-agriculteurs-bloquent-le-site-de-la-mede-pres-de-marseille-le-10-juin-2018.jpg