1 min de lecture Barrage de Sivens

Barrage de Sivens : le projet initial n'est "plus d'actualité", selon Royal

Le projet initial de barrage à Sivens (Tarn) "n'apparaît pas comme une solution adaptée", estiment des experts dans un nouveau rapport remis vendredi à la ministre de l'Ecologie. Une position défendue par cette dernière.

Le site du barrage de Sivens. (archives)
Le site du barrage de Sivens. (archives)
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Contesté depuis des années par les associations, le projet initial de barrage à Sivens (Tarn) n'est pas "une solution adaptée", ont estimé des experts dans un nouveau rapport, remis vendredi 16 janvier à la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal.

Selon eux, il y a "deux options". La première envisage "la réalisation d'un réservoir de taille plus réduite sur le site de Sivens". La seconde inclut plusieurs retenues combinées, notamment en amont du site.

Après avoir reçu ce rapport, Ségolène Royal a fait une déclaration allant dans le même sens, estimant que le projet initial n'est "plus d'actualité". Mais cette dernière avait déjà déclaré en novembre que le barrage de Sivens "ne serait plus possible" aujourd'hui. mais elle a également assuré q'un "ouvrage sera fait avant la fin de l'année".

Travaux suspendus depuis fin octobre

Les travaux sur le site ont été suspendus après la mort de Rémi Fraisse, tué le 26 octobre.

À lire aussi
Des gendarmes déployés à Sivens, en octobre 2016 justice
Mort de Rémi Fraisse : non-lieu en faveur du gendarme

Plusieurs réunions ont eu lieu entre agriculteurs, défenseurs de l'environnement et élus concernés, mais aucun compromis n'a pas pu être trouvé entre les défenseurs du projet initial et ceux qui souhaitent qu'il soit fortement transformé.

Le projets vise à créer une retenue d'eau d'1,5 million de m3 pour l'irrigation de terres agricoles. Son coût et ses conséquences sur l'écosystème font débat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Barrage de Sivens Eau Agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants