1 min de lecture Artisanat

Barcelone : les flèches de la Sagrada Familia conçues par une entreprise de l'Isère

C'est une entreprise familiale de Grenoble qui a fabriqué les 12 flèches qui seront au sommet de la Sagrada Familia à Barcelone.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Barcelone : les flèches de la Sagrada Familia conçues par une entreprise de l'Isère Crédit Image : Serge Pueyo / RTL | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo édité par William Vuillez

Les flèches de la célèbre Sagrada Familia à Barcelone seront tricolores. L'interminable cathédrale imaginée par Gaudi et dont la construction dure depuis 1882, sera bientôt couronnée de pointes en métal fabriquées par une PME familiale, SMF 38, basée à Saint-Égrève près de Grenoble. Dans l'atelier, elles trônent comme des trophées, et Saverio Maligno n'est pas peu fier : "Voici les 12 flèches qui vont être montées sur le toit de la cathédrale de Barcelone, la fameuse Sagrada Familia". 

"Elles sont tout simplement magnifiques, je suis très fier. Elles seront au sommet de la plus grande cathédrale d'Europe et du Monde, c'est une très grande fierté", dit-il. Pour en arriver là, il aura fallu usiner d'énormes blocs de métal pendant plusieurs semaines. "La complexité de ces pièces ça a été la matière, qui est un inox très très dur", explique Saverio. 

À 74 ans, Salvatore Maligno le patriarche, travaille toujours dans l'entreprise qu'il a créée. "Vu d'où on est parti, de zéro, arriver aujourd'hui à ce stade là, la fierté est énorme. Surtout quand on vient de Sicile, on a fait pas mal de chemin", nous dit-il. Les 12 flèches fabriquées en Isère, partiront ce jeudi pour Barcelone. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Artisanat Barcelone Isère
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants