3 min de lecture Harcèlement

"Babylone 2.0", ce groupe secret de photos volées de femmes nues sur Facebook

52.000 personnes étaient membres d'un groupe où circulaient des photos de femmes nues, souvent prises à leur insu.

Un ordinateur (illustration)
Un ordinateur (illustration) Crédit : istock
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

52.000 internautes réunis au sein d'un groupe secret de Facebook. Via "Babylone 2.0", "des hommes partagent avec d'autres des photos prises à l'insu de leurs conquêtes ou envoyées en privé par leurs conquêtes". C'est la révélation glaçante faite par le blog Les Demoiselles de Bxl, le 5 janvier dernier. Le slogan de cette communauté apparaissait sur sa photo de bannière "Certifié pêches perso".

Depuis le 5 janvier dernier, ce groupe Facebook a été fermé. Il n'est malheureusement pas une exception, comme l'explique l'auteure du billet de blog, qui a également écrit un article sur ce sujet dans Le Vif. Une autre page sur le réseau social, "Garde ta pêche", pratique le même genre d'activité. L'information a été partagée par Chrystelle Charlier, auteure du blog 2 girls 1 mag. Elle raconte à Europe 1 qu'elle "a eu le contact d'une fille ajoutée par erreur sur le groupe. Elle a fait plein de captures d'écran et les (lui) a envoyées". Elle décrit un univers où l'on parle des femmes "comme de la viande, comme d'objets dont on se sert sans le moindre respect". 

Une "chasse aux meufs"

C'est là que suit cet exemple posté par un membre : "Première contribution : c'est très loin de l'avion de chasse qu'on traque tous, certes mais du haut de mes 27 ans, je ne pouvais pas refuser ce taudis de 44 ans juste pour rajouter une ligne sur le CV. Vieille peau, on ne recule pas devant le défi". Ce post est accompagné d'une photo de la victime. Photo "prise prise de dos, nue, de toute évidence sans qu’elle s’en aperçoive", ajoute la blogueuse. 

À lire aussi
La commune de Bréal-sous-Montfort, près de Rennes harcèlement
Rennes : un homme condamné pour avoir volé plus de 250 articles de lingerie

Cette histoire sordide ne s'arrête pas là. Les révélations sur ce groupe secret se sont multipliées. C'est à ce moment que les membres de "Babylone 2.0" ont décidé de mettre en place une "chasse aux meufs", comme le rapporte Europe 1. Objectif : se débarrasser des femmes présentes dans le groupe. "Faites gaffe les gars, il y a plein de meufs qui balancent… Évitez d’en parler à des meufs" ; "Il faut inspecter le profil de toutes les personnes qui entrent" ; "Où sont les collabos qu’on les nique ?", auraient par exemple écrit certains de ses membres.

D'autres groupes secrets pullulent sur Facebook

La fermeture de ce groupe a été actée après plusieurs signalements. Une enquête a également été ouverte par la justice belge. Selon l'auteure de 2 girls 1 mag, il y circulait "des photos de mineures ainsi que des numéros de téléphone". L'horreur ne s'arrête pas là : "'Si Babylone 2.0' n’existe désormais plus, d’autres communautés subsistent. Elles sont loin d’être récentes et leur nombre d’abonnés s’accroît chaque jour. Konbini a été mis en relation avec un membre infiltré dans l’un de ces groupes, intitulé 'Partage ta pêche maison'". 

Le site a eu accès à un sordide "code de bonne conduite" dans lequel il est expliqué que cette page est "uniquement réservée à la gente masculine" et "qui tente de faire rentrer 'l'ennemi' sera considéré comme collabo et de ce fait banni...". Le fait de partager illégalement ce type de photos est une forme de harcèlement sexuel et moral, ainsi qu'une atteinte à la vie privée et une entrave au droit à l'image. Des actes passibles de 75.000 euros d'amende, rappelle le site.

"La revanche des filles"

Face à cette histoire, des femmes ont décidé de riposter. Comme l'explique L'Express, elles ont créé "leur propre groupe Facebook fermé pour agir contre les Babyloniens". Au nom de "Babylone 2.0 - La revanche des filles", il "recense toutes les pages, groupes et comptes Instagram qui partagent des photos de personnes nues à leur insu ; du moins (il) essaye... Ce qui rend plus simple les signalements. Certaines partagent des screenshots des membres de ces groupes et préviennent les personnes dont les photos ont été partagées", indique une administratrice au magazine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Facebook Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786634811
"Babylone 2.0", ce groupe secret de photos volées de femmes nues sur Facebook
"Babylone 2.0", ce groupe secret de photos volées de femmes nues sur Facebook
52.000 personnes étaient membres d'un groupe où circulaient des photos de femmes nues, souvent prises à leur insu.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/babylone-2-0-ce-groupe-secret-de-photos-volees-de-femmes-nues-sur-facebook-7786634811
2017-01-07 18:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/B0HkvBPh1vtLOQ_-alUO1A/330v220-2/online/image/2015/0509/7778291148_un-ordinateur-illustration.jpg