1 min de lecture Canada

Avec le CETA, "on détruit les ultimes frontières", estime Éric Zemmour

REPLAY - BILLET - Pour Éric Zemmour, adopter le CETA c'est aller "au bout du bout de la mondialisation".

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Avec le CETA, "on détruit les ultimes frontières", s'alarme Éric Zemmour Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour Journaliste RTL

La Wallonie refuse de ratifier l’accord de libre-échange (le CETA) entre l’Union européenne et le Canada. Ce refus interdit la signature de l’accord. Pour Éric Zemmour, "les négociations commerciales, c’est l’Europe telle que l’ont rêvée les partisans de l’Europe fédérale. L’apanage des technocrates bruxellois, qui décident et négocient seuls sans être embêtés par les gouvernements nationaux et encore moins par les peuples."

Et pour la signature RTL, l'Europe est devenu "le meilleur élève de la mondialisation". Et cet accord de libre-échange, Éric Zemmour se demande bien ce qu'il reste "encore à négocier alors qu'il n'y a plus quasiment de droits de douane pour accéder au grand marché européen. "On va au bout du bout de la mondialisation. On détruit les ultimes frontières, celles qui sont dans les lois, les règles, les modes de vie. Celles qui sont dans les têtes", s'indigne encore Éric Zemmour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canada Union européenne International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants