1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Autolib' : les Bolloré Bluecar en route pour la casse ?
1 min de lecture

Autolib' : les Bolloré Bluecar en route pour la casse ?

Près de 500 citadines du groupe Bolloré auraient été transportées vers une casse du Loir-et-Cher, rapporte le magazine "Challenges".

Une borne Autolib" (illustration)
Une borne Autolib" (illustration)
Crédit : SIPA
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Les Autolib' bientôt réduites en tas de ferraille ? Alors que les 4.000 voitures électriques d'autopartage doivent débarrasser le plancher de la capitale d'ici au 31 juillet, depuis qu'a été actée la résiliation du contrat entre le Syndicat Autolib' Velib' Métropole et le groupe Bolloré, le magazine Challenges rapporte que 500 Bolloré Bluecar ont été acheminées par camions vers Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher). C'est dans cette commune de 18.000 habitants que se trouve l'entreprise Indra, spécialisée dans le recyclage automobile.

Le groupe Bolloré, qui n'a pas confirmé l'information, a toutefois reconnu que la destruction des véhicules est "en cours d'étude". L'entreprise Transports Satas, chargée de transporter les Bolloré Bluecar vers Romorantin-Lanthenay, reste muette. La firme se borne à dire que son client lui a "demandé de ne rien communiquer sur cette mission".

D'après des informations rapportées par La Nouvelle République, 500 autres véhicules pourraient être convoyés vers la casse. Quant aux 3.000 citadines restantes, elles pourraient bientôt couler des jours heureux du côté de Bordeaux, Lyon ou Turin, des agglomérations qui disposent de services d'autopartage équivalents.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/