1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Autisme : "La France exile nos enfants en Belgique", dénonce une association
1 min de lecture

Autisme : "La France exile nos enfants en Belgique", dénonce une association

INVITÉE RTL - Selon Christine Meignien, présidente de Sésame Autisme, la France verserait 400 millions d'euros "pour cet exil".

Un enfant autiste dans le Missouri aux États-Unis
Un enfant autiste dans le Missouri aux États-Unis
Crédit : Sipa
Autisme : "La France accepte d'exiler nos enfants en Belgique", dénonce une association
06:24
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Sésame Autisme gère en France une centaine d'établissements d'accueil. Invité de RTL dimanche 2 avril, Christine Meignien, présidente de l'association, explique qu'une place adulte coûte 35.000 à 40.000 euros par an, soit 3.000 euros par mois. Selon elle, la France ne prend pas suffisamment en charge les frais liés à l'autisme. Pis, le pays dirigerait les familles d'autistes vers la Belgique.

"C'est une aberration. La France accepte d'exiler nos enfants en Belgique (...) Et c'est payé par la Sécurité sociale française ou par les départements. Pourquoi devons-nous faire partir nos enfants à des centaines de kilomètres ? Les politiques ne peuvent plus jouer les étonnés quand on leur parle de cette situation d'exil forcé en Belgique", s'indigne-t-elle. Selon Sésame Autisme, la France verse 400 millions d'euros par an "pour cet exil", alors que dans le même temps, un "plan autisme sur quatre ans, c'est 200 millions d'euros. Vous voyez la différence ?".

Enfin, Christine Meignien infirme le préjugé selon lequel tous les enfants autistes intégreraient l'un de ces centres d'accueil. "Si c'est une solution pour ceux qui ont des troubles les plus importants, l'ambition que l'on a pour eux, c'est d'avoir la vie la plus normale possible : à l'école, au travail... "

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/