1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Augmentation des salaires : "Ce n'est pas la responsabilité de l'État", martèle François Lenglet
1 min de lecture

Augmentation des salaires : "Ce n'est pas la responsabilité de l'État", martèle François Lenglet

Selon François Lenglet, "ce n'est pas la responsabilité de l'État d'être assureur de tous les problèmes et notamment des questions de salaires, qui sont du ressort de l'entreprise".

François Lenglet le 23 septembre sur RTL
François Lenglet le 23 septembre sur RTL
Crédit : RTL
Augmentation des salaires : François Lenglet et Agnès Verdier-Molinié sont les invités d'Yves Calvi
00:09:02
Augmentation des salaires : "Ce n'est pas la responsabilité de l'État", martèle François Lenglet
00:09:02
François Lenglet - édité par William Vuillez

Alors que tout augmente, les factures, les dépenses alimentaires, le coût de l'énergie, faut-il augmenter tous les salaires malgré l'inflation ? Selon François Lenglet, spécialiste économie de RTL, augmenter tous les salaires serait une bonne chose, "après pas forcément de la même façon sur tous les secteurs, mais il faut payer le travail à son prix". 

"De surcroit, aujourd'hui, on est dans un système aberrant où c'est l'État qui compense la montée des prix et qui finance le pouvoir d'achat. C'est pas possible, c'est de la dette qui s'accumule, ce n'est pas la responsabilité de l'État d'être assureur de tous les problèmes et notamment des questions de salaires, qui sont du ressort de l'entreprise", selon lui.

"On a payé des centaines de milliards pendant le Covid, aujourd'hui ce sont des dizaines de milliards qui sont mobilisés par l'État pour se substituer aux entreprises, jusqu'où on va comme ça ? Je préférerais que l'État baisse les cotisations sociales et que ça donne une marge supplémentaire aux entreprises pour qu'elles puissent augmenter les salaires", poursuit François Lenglet. 

Les entreprises jouent déjà le jeu

Agnès Verdier-Molinié

De son côté, Agnès Verdier-Molinié, directrice de l'iFRAP estime que cette hausse des salaires est déjà présente. "C'est déjà un peu le cas puisqu'on voit que depuis le début de l'année, au premier semestre, la masse salariale a augmenté de 11%. On voit que dans toutes les études, il y a à peu près entre 80 et 93% des salariés qui ont été augmentés", dit-elle. "Les entreprises jouent déjà le jeu avec des augmentations qui sont évaluées à 3%", assure-t-elle précisant que la situation "est hyper compliquée pour elles. Elles n'arrivent pas à payer leurs factures d'électricité. Certaines entreprises vont se mettre à l'arrêt".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/