2 min de lecture Attentat

Attentats de Paris : Salah Abdeslam a passé 3 contrôles de police la nuit du 13 au 14 novembre

Soupçonné d'avoir joué un rôle clé dans les attentats de Paris, Salah Abdeslam a pris la fuite en Belgique et il est toujours recherché.

Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé aux attentats de Paris, est introuvable depuis le mois de novembre.
Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé aux attentats de Paris, est introuvable depuis le mois de novembre. Crédit : DSK / POLICE NATIONALE / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

On savait que Salah Abdeslam avait été contrôlé par la police de Cambrai le soir des attentats qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés à Paris et Saint-Denis. On sait désormais que l'homme de 26 ans soupçonné d'avoir joué un rôle de logisticien et qui est toujours recherché, a en fait été contrôlé à trois reprises alors qu'il prenait la fuite vers la Belgique dans une voiture avec deux complices, Hamza Attou et Mohammed Amri. 

Le témoignage d'Hamza Attou a permis d'en savoir plus sur cette exfiltration, d'après une source proche de l'enquête en Belgique qui confirme des informations du quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France. Selon cette source, lorsque Hamza Attou et Mohammed Amri retrouvent en France Salah Abdeslam grâce à un texto, leur ami de la commune bruxelloise de Molenbeek est "agité... pas à l'aise... pas bien".

Puis il les aurait menacés : "Il nous a dit de le ramener à Bruxelles, sinon il ferait exploser la voiture". Et se vante d'avoir abattu des gens à la kalachnikov, ajoutant que son frère Brahim s'est fait exploser et que lui, le seul survivant, est le "dixième" membre des commandos jihadistes. Il déclare également "qu'il a laissé la carte d'identité de son frère dans la voiture (il ne précise pas laquelle, ndlr) pour qu'il soit connu dans le monde entier comme (Amédy) Coulibaly", qui avait tué une policière municipale et quatre personnes dans un supermarché casher à Paris lors des attentats de janvier.

Avant le mandat d'arrêt international

À lire aussi
Une médaille de la Légion d'honneur (illustration) légion d'honneur
Légion d'honneur : Thomas Pesquet, Jean-Paul Belmondo... Qui sont les promus ?

Pour éviter les contrôles policiers, Salah Abdeslam demande à ses deux convoyeurs d'emprunter les petites routes, mais ils se perdent et se retrouvent sur l'autoroute. Il leur dit de rouler doucement. Ils n'évitent pas les barrages et subissent trois contrôles en France. 

Au premier, le policier leur demande "s'ils ont consommé". Salah reste silencieux sur la banquette arrière. Amri et Attou répondent "oui" puisqu'ils viennent de fumer un joint. "Le policier a dit que ce n'était pas bien, mais que ce n'était pas la priorité aujourd'hui". Il ne leur demande pas leurs papiers. Ce n'est qu'aux deuxième et troisième contrôles que leur identité est contrôlée. Au dernier, près de Cambrai, Salah donne même son adresse de Molenbeek. À cet instant, il n'est pas encore recherché. Au troisième contrôle, quand les trois comparses prennent de l'essence, Salah Abdeslam "va aux toilettes et revient la veste ouverte". Ses convoyeurs n'y voient ni ceinture d'explosif ni kalachnikov. 

L'enquête se déroule en France et en Belgique, d'où étaient partis et originaires plusieurs des assaillants. Deux hommes ont été mis en examen et écroués en France, soupçonnés d'avoir fourni un logement de repli au jihadiste belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats. En Belgique, huit hommes ont été inculpés et incarcérés, dont quatre suspectés d'avoir véhiculé Salah Abdeslam dans les heures qui ont suivi les tueries.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat Attentats à Paris Enquete
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780947625
Attentats de Paris : Salah Abdeslam a passé 3 contrôles de police la nuit du 13 au 14 novembre
Attentats de Paris : Salah Abdeslam a passé 3 contrôles de police la nuit du 13 au 14 novembre
Soupçonné d'avoir joué un rôle clé dans les attentats de Paris, Salah Abdeslam a pris la fuite en Belgique et il est toujours recherché.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/attentats-de-paris-salah-abdeslam-a-passe-3-controles-de-police-la-nuit-du-13-au-14-novembre-7780947625
2015-12-20 19:22:29
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yUyFrcuov8X82tg5RsDk_w/330v220-2/online/image/2015/1123/7780605494_salah-abdeslam-aurait-cherche-a-joindre-des-amis-via-skype.jpg