1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Paris : un proche de Salah Abdeslam signalé à Genève
1 min de lecture

Attentats à Paris : un proche de Salah Abdeslam signalé à Genève

REPLAY - La police suisse a reçu deux alertes sérieuses, l'une émanant des services de renseignement français et l'autre des services américains.

Des forces de l'ordre en patrouille à l'aéroport de Genève, le 10 décembre 2015
Des forces de l'ordre en patrouille à l'aéroport de Genève, le 10 décembre 2015
Crédit : Richard Juilliart / AFP
Attentats à Paris : un proche de Salah Abdeslam signalé à Genève
01:22
Jean-Alphonse Richard & Julien Absalon

Après Bruxelles, c'est au tour de Genève de relever son niveau d'alerte au terrorisme. Les contrôles policiers et douaniers ont ainsi été renforcés, en particulier devant la résidence de l'ambassadeur de France. Des militaires armés de fusils ont également été déployés autour et à l'intérieur du siège européen des Nations Unies. Toutes ces mesures de sécurité ont été prises alors que la police suisse a annoncé, jeudi 10 décembre, qu'elle recherchait activement quatre individus soupçonnés d'être liés au groupe État islamique. Le procureur de Genève a d'ailleurs ouvert une enquête pour "actes préparatoires délictueux", ce qui signifie en clair la préparation d'un attentat.

Depuis peu, les autorités suisses reçoivent des informations faisant état de menaces précises. Deux jours avant le relèvement de l'alerte, les services français ont signalé la présence à Genève d'une camionnette suspecte immatriculée en Belgique. Il semblait y avoir à son bord un proche de Salah Abdeslaml'un des terroristes présumés des attentats du 13 novembre à Paris, toujours en fuite. Malgré ce renseignement, la police n'a pu intercepter le véhicule.

Un homme interpellé

Une deuxième alerte a également attiré l'attention. Celle-ci émane cette fois des services américains. Le signalement, photo à l'appui, concerne quatre hommes. Ils sont présentés comme des jihadistes dangereux et affiliés à l'État islamique. Surtout, ils sont soupçonnés de préparer une attaque. La cible n'est pas connue mais il pourrait s'agir du siège de l'ONU où doit se tenir, vendredi 11 décembre, une réunion diplomatique sur la Syrie entre la Russie et les États-Unis.

Toutes ces menaces sont prises très au sérieux à Genève et la vigilance est totale. Un homme à bord d'une Renault Clio immatriculée en France a d'ailleurs été interpellé dans le centre-ville quelques heures après l'annonce du renforcement de la sécurité. Les vérifications le concernant sont toujours en cours.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/