1 min de lecture Polémique

Attentats à Paris : "Il y a des raisons d'espérer malgré tout", lance Nicolas Domenach

REPLAY - REPLAY / BILLET - Malgré le deuil et la guerre contre le terrorisme, le journaliste pense que beaucoup de faisceaux d'indices nous permettront de remonter la pente.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Attentats à Paris : "Il y a des raisons d'espérer malgré tout", lance Nicolas Domenach Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : Nicolas Domenach | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Domenach
Nicolas Domenach et Loïc Farge

"Rien n'effacera la douleur qui nous marquera longtemps au cœur. Mais, depuis que cette nuit de plomb s'est abattue sur nous, des lumières sont apparues, qu'il faut savoir discerner", explique Nicolas Domenach. Il cite tout d'abords les "lumières spirituelles". Le journaliste note que "la France est ce singulier pays où lorsqu'il pleut des balles, le lendemain les intellectuels sortent comme des escargots, mais qui galopent". Et cette fois, "on sort de la cohorte des pleureuses, si l'on excepte les amers Michel, Houellebecq et Onfray, qui vomissent plus qu'ils ne pensent".

On peut trouver de quoi "penser" ses plaies, dans tous les sens du terme

Nicolas Domenach
Partager la citation

"À l'exception de ces deux affligeants flagellants, qui déversent toute leur bile sur les dirigeants français pour mieux disculper les terroristes, on peut trouver de quoi "penser" ses plaies dans tous les sens du terme, et de quoi repenser l'ennemi comme nos faiblesses et nos forces", analyse-t-il, estimant que "tout commence par ce travail de réarmement moral et spirituel qui permet à la démocratie de retrouver ses valeurs et de les défendre".

Et même s'il n'y a pas eu d'ordre de mobilisation générale, "elle est pourtant là cette confrontation mentale que les assassins ont réveillée de sa langueur cauchemardesque".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Attentats à Paris Michel Houellebecq
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants