1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentat en Isère : l'usine Air Products a rouvert lundi matin avec une sécurité renforcée
1 min de lecture

Attentat en Isère : l'usine Air Products a rouvert lundi matin avec une sécurité renforcée

REPLAY / REPORTAGE - Trois jours après avoir été la cible d'un attentat, l'usine Air Products de Saint-Quentin-Fallavier a rouvert lundi 29 juin. Elle est désormais soumise à des mesures de sécurité renforcées.

Des pompiers à proximité des lieux de l'attentat à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) le 26 juin 2015.
Des pompiers à proximité des lieux de l'attentat à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) le 26 juin 2015.
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Attentat en Isère : l'usine a rouvert lundi matin
01:45
Frédéric Perruche
Journaliste

Une toiture et une façade du hangar déformés par l'explosion, des vitres soufflées, le site de l'usine Air Products de Saint-Quentin-Fallavier portait encore les stigmates de l'attentat qui a coûté la vie à une personne vendredi 26 juin, en Isère.


Encore choquée, la quarantaine de salariés a repris le travail lundi 29 juin, sur la base du volontariat. Tous ont eu besoin de se voir, de se parler. Mounir, employé de l'usine, a été très marqué par cet attentat. "On a tous été surpris par un bruit, tout simplement un bruit très fort. Du coup à ce moment là le bruit a fait aussi déclencher l'alarme incendie", a-t-il résumé. Et à ce moment là, "l'objectif numéro 1 n'est pas de voir ce qu'il s'est passé, c'est de quitter les lieux". Depuis la réouverture de l'usine, les mesures de sécurité ont été renforcées. Les procédures d'accès au site ayant notamment été revues.

Nous allons nous serrer les coudes pour surmonter ensemble cette épreuve

Jean-Marc Vinit, directeur de l'usine

Une cellule psychologique a été mise en place après l'attentat, elle était encore en vigueur lundi matin. De son côté, le directeur de l'usine, Jean-Marc Vinit, souhaite se remettre de cette épreuve collectivement. "Tout le personnel est très choqué par ce acte barbare. Nous allons nous serrer les coudes pour surmonter ensemble cette épreuve", a-t-il lancé. Optimiste, il explique qu'ils vont y arriver, tout en rendant hommage à la victime. "On est tous sains et saufs sur un plan physique, ce qui est très important. Mais on a d'abord une pensée pour notre collègue Hervé qui a perdu la vie lors de cette tragédie", a fait remarquer le directeur d'usine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/