2 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : Estrosi annonce qu'il va porter plainte contre "Mediapart"

Le premier adjoint Les Républicains à la mairie et la ville de Nice "portent plainte en diffamation" après la publication d'un article de "Mediapart" sur les repérages effectués par l'auteur de l'attentat commis le 14 juillet.

Christian Estrosi, maire de Nice
Christian Estrosi, maire de Nice Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Marie de Fournas
et AFP

Christian Estrosi dément et condamne les informations de Mediapart. Vendredi 23 décembre, le site a publié un article sur les repérages opérés par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel sur la promenade des Anglais, avant l'attentat de Nice perpétré au soir du 14 juillet. Le média, qui s'est procuré les images d'une caméra de surveillance, détaille les 11 passages faits par le terroriste dans les jours précédant l'attaque. Tous les allers et venues du poids-lourd sont méticuleusement décrits, ainsi que toutes ses infractions. Face à ces informations, le président de la métropole niçoise a affirmé sur son compte Twitter qu'il portait plainte contre le site. "Je ne laisserai pas Mediapart remettre en cause le travail des policiers municipaux de Nice qui ont fait un travail remarquable", a-t-il justifié.

Le camion serait notamment monté à plusieurs reprises sur le trottoir réservé aux piétons, serait rentré dans un espace où des véhicules six fois plus petits étaient interdits et aurait marqué de longs arrêts sans décharger de marchandise. Autant d'infractions qui selon Mediapart, auraient pu alerter les services de vidéosurveillance. Le journal en ligne publie également plusieurs images, dont des photos prises par l'auteur de l'attaque. Parmi elles, un selfie de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, pris selon Mediapart le 15 août 2015 sur la promenade des Anglais, aux côtés de Christian Estrosi. Selon une source proche du dossier, cette photo fait partie des éléments que les enquêteurs ont retrouvés sur le compte Facebook du tueur.

"Alors que notre ville est toujours en deuil et qu'une enquête est en cours, Mediapart aurait-il eu accès à des images qui sont normalement protégées par le secret de l'enquête?", s'est interrogé l'entourage de Christian Estrosi auprès de l'AFP, dénonçant un "article à charge"  et "une synthèse d'approximations" et soulignant que Mediapart n'avait pas interrogé la ville. "Nous portons plainte sur ces propos scandaleux allant jusqu'à faire croire que Christian Estrosi aurait fait volontairement une photo avec le terroriste", a-t-on ajouté de même source. "Christian Estrosi ne laissera pas remettre en cause la compétence de ses agents de police municipale. […] La ville de Nice et Christian Estrosi portent plainte en diffamation", a-t-on encore poursuivi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Plainte Mediapart
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786423293
Attentat à Nice : Estrosi annonce qu'il va porter plainte contre "Mediapart"
Attentat à Nice : Estrosi annonce qu'il va porter plainte contre "Mediapart"
Le premier adjoint Les Républicains à la mairie et la ville de Nice "portent plainte en diffamation" après la publication d'un article de "Mediapart" sur les repérages effectués par l'auteur de l'attentat commis le 14 juillet.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/attentat-a-nice-estrosi-porte-plainte-contre-mediapart-apres-les-dernieres-revelations-7786423293
2016-12-23 23:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OO7mYIC6K_dEC48il1Xpfw/330v220-2/online/image/2016/0715/7784106615_christian-estrosi-maire-de-nice.jpg