2 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : le pape François a réconforté des centaines de personnes endeuillées

Le Saint-Père recevra les familles des victimes de la tuerie perpétrée sur la Promenade des Anglais le 14 juillet.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Attentat à Nice 200 proches de victimes ont rendez-vous avec le pape François à Rome Crédit Image : VINCENZO PINTO / AFP | Crédit Média : Mickaël Lefebvre | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL et Ludovic Galtier

Un peu plus de deux mois après l'attentat du 14 juillet à Nice, près de 200 victimes, proches de victimes ou familles endeuillées s'envolent pour Rome ce samedi 24 septembre. Grâce à deux avions affrétés gratuitement par la municipalité et Air France, ils s'apprêtent à rencontrer le Pape François. Le coût moyen pour la mairie a été ramené à 300 euros par personne selon la municipalité. Trois bus et 150 passagers sont aussi partis à leurs frais la veille de Nice. C'est avant tout du réconfort que ces personnes vont chercher auprès du pape. "On attend un message de paix et de réconfort afin de relever le nez pour pouvoir continuer nos vies", confie un proche de victime.

Un voyage œcuménique dans un esprit d'égalité, comme l'a souhaité le Pape François au lendemain de l'attentat. "Parmi les victimes, il y a des musulmans, des catholiques, des israélites, des protestants, des athées, des laïcs. Le cœur du pape est grand ouvert pour nous recevoir dans cette œcuménisme. Il n'y a absolument rien de religieux." Dans son discours, le Pape l'a confirmé : "C'est une grande émotion pour moi de vous rencontrer, vous qui souffrez dans votre corps ou dans votre âme parce qu'un soir de fête la violence vous a frappés aveuglément, vous ou l'un de vos proches, sans considération d'origine ou de religion", a-t-il déclaré dans l'immense salle Paul VI au Vatican.

La nécessité du dialogue interreligieux

L'audience privée a duré plus d'une heure, durant laquelle le Saint-Père a exprimé sa compassion, sa prière aux familles des victimes dans un discours en italien. Il s'est excusé de ne pas bien parler le français. La cérémonie s'est déroulée en présence des représentants des trois religions monothéistes. Le Pape François, qui a salué chacune des 400 personnes endeuillées ou blessées dans l'attentat, a insisté sur le nécessaire dialogue interreligieux, un thème souvent récurrent chez François.

L'attentat de Nice, le soir du feu d'artifice de la fête nationale, a fait 86 morts et plus de 400 blessés. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, a foncé dans la foule avec un camion. L'attentat a été revendiqué par le groupe État islamique que la France combat en Irak et en Syrie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Pape François Rome
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants