1 min de lecture Attentat à Berlin

Attentat à Berlin : la confusion règne autour de l'homme interpellé

Le Pakistanais interpellé, lundi 19 décembre, ne serait pas le conducteur du poids-lourd recherché, avancent des journaux allemands.

Les services de secours près du marché de Noël de Berlin, le 19 décembre 2016
Les services de secours près du marché de Noël de Berlin, le 19 décembre 2016 Crédit : JOHN MACDOUGALL / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et AFP

Le ressortissant pakistanais est de nouveau libre. Arrêté quelques heures après le drame, ce réfugié a finalement été relâché mardi 20 décembre. Dans un premier temps, la police allemande avait indiqué au lendemain de l'attentat qu'elle n'était pas certaine que le demandeur d'asile pakistanais interpellé à quelques kilomètres du marché de Noël soit le chauffard qui a tué 12 personnes et blessé 48 autres. Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Intérieur allemand Thomas de Maizière avait indiqué que le suspect niait le crime et que l'enquête se poursuivait, sans faire de déclaration sur sa culpabilité présumée ou avérée.

Dans la foulée, le quotidien allemand Die Welt s'est inscrit en faux en révélant que le suspect n'était pas le coupable recherché. "Nous avons arrêté le mauvais homme", écrit le journal, citant une source policière. Les forces de l'ordre seraient parvenues à cette conclusion après avoir vérifié les déclarations de l'homme, un réfugié pakistanais qui serait arrivé en Allemagne par la voie des Balkans en février 2016. Mais la confirmation du gouvernement allemand est venue bien plus tard alors qu'il avait entre temps révélé qu'un "criminel dangereux" était probablement "dans la nature". Une information qui a quelque peu mis fin à un véritable imbroglio autour de ce premier suspect.

Qualifié "d'acte terroriste" par la chancelière Angela Merkel, ce drame rappelle tristement l'attentat commis sur la Promenade des Anglais de Nice, le 14 juillet 2016, au cours duquel un mode opératoire similaire avait été utilisé. À Berlin, l'enquête a été confiée au parquet antiterroriste. La police a mené des perquisitions, mardi 20 décembre dans la matinée, dans l'ancien aéroport de Tempelhof, reconverti en un grand centre d'accueil de réfugiés, selon plusieurs médias germaniques. Le suspect pourrait avoir séjourné en ce lieu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Berlin Terrorisme Allemagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants