1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attaque à Marseille : cinq personnes gardées à vue remises en liberté
1 min de lecture

Attaque à Marseille : cinq personnes gardées à vue remises en liberté

Faute d'éléments, les gardes à vue ont été levées et aucune poursuite n'est engagée, à ce stade, contre les cinq individus.

Attaque à Marseille : la gare Saint-Charles sous protection policière, le 1er octobre 2017
Attaque à Marseille : la gare Saint-Charles sous protection policière, le 1er octobre 2017
Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Julien Absalon & AFP

Pas de poursuites pour les personnes interpellées dans l'enquête sur l'attentat à Marseille. Les cinq personnes placées en garde à vue, deux jours après le meurtre de deux jeunes femmes sur le parvis de la gare Saint-Charles, ont été remises en liberté, a-t-on appris vendredi 6 octobre de source judiciaire.

Les enquêteurs ne disposent pas "d'éléments incriminants à ce stade" pour prolonger les gardes à vue ou engager des poursuites contre ces suspects. Il s'agit de quatre hommes, âgés de 32 à 56 ans, et d'une femme de 35 ans.

Ils avaient été placés en garde à vue pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, les enquêteurs cherchant à déterminer s'ils avaient pu apporter un soutien logistique au tueurAhmed Hanachi.

Les arrestations avaient eu lieu car ces cinq personnes interpellées avaient toutes été en relation avec l'individu, abattu après on attaque. Avant ces interpellations, l'enquête, menée sous la houlette de la justice antiterroriste, avait exploité les données du téléphone mobile de l'assaillant, notamment pour savoir s'il avait des connaissances en France et était en lien avec la mouvance radicale. Comme le révélait RTL, les investigations ont notamment permis d'établir qu'il avait écouté sur internet des chants religieux islamiques.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/