1 min de lecture Saint-Étienne-du-Rouvray

Assomption : "Il ne faut pas que nous allions du côté de la vengeance", dit l'archevêque de Rouen

INVITÉ RTL - L'archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, appelle au calme et au respect les différentes communautés religieuses de France.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Assomption : "Il ne faut pas que nous allions du côté de la vengeance", dit l'archevêque de Rouen Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Julien Absalon

Trois semaines après l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, à l'occasion de la messe de l'Assomption, de nombreux catholiques étaient présents à Rouen pour célébrer la mémoire du père Jacques Hamel. À la fin de l'office, l'archevêque de Rouen a donné rendez-vous aux fidèles pour se recueillir sur la tombe du prêtre égorgé le 26 juillet par les deux jihadistes. "Nous allons l'accompagner jusqu'au bout. Lui, nous a aimé jusqu'au bout", insiste Mgr Dominique Lebrun au micro de RTL. Au total, environ 250 personnes ont marché vers le cimetière. "La réponse m'a stupéfait. C'est un nouveau choc émotionnel, mais dans la joie de cette fête religieuse", ajoute-t-il.

Dans le contexte difficile que connaît actuellement le pays, notamment en Corse où une violente rixe entre communautés a éclaté, l'archevêque renouvelle son appel à ne pas stigmatiser la communauté musulmane : "Quand le mystère du mal vous prend, on cherche des coupables. (...) Il ne faut pas que nous allions du côté de la vengeance. C'est sûr que cela peut nous habiter, mais c'est autre chose que la justice. J'ai donc demandé à moi-même et tous les catholiques de prendre définitivement la route de l'amour".

Invité à réagir à la rencontre prévue mercredi 17 août au Vatican entre François Hollande et le pape François, Mgr Dominique Lebrun y voit une "rencontre d'hommes" qui pourrait aider la communauté catholique "à faire passer sa colère". Mais le prélat attend désormais de l'État qu'il entame une démarche à plus long terme. "Il faut que ça aille plus loin. Quel est le projet de société que nous voulons construire tous ensemble, y compris avec la communauté musulmane, juive ou encore les agnostiques ?", s'interroge l'archevêque qui prône un rappel des fondements Dix commandements de l'Église.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Étienne-du-Rouvray Religions Catholiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants