1 min de lecture Formation

Apprentissage : "Des formations pas adaptées aux entreprises" dans l'artisanat

REPLAY - Les entrées en apprentissage ont légèrement augmenté l'an dernier : + 1,9% selon une étude du ministère du Travail publiée ce lundi 4 septembre. Ce n'est pourtant pas le cas des BEP et CAP dans l'artisanat QUI sont en recul.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Apprentissage : "des formations pas adaptées aux entreprises" dans l'artisanat Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Christelle Rebière

Les entrées en apprentissage ont légèrement augmenté l'an dernier : + 1,9% selon une étude du ministère du Travail publiée ce lundi 4 septembre. Une augmentation qui serait liée à l'essor du dispositif dans l'enseignement supérieur alors que les BEP et CAP enregistrent un recul. Alors l'apprentissage est-il en train de devenir élitiste ?

"Il y a eu l'année dernière un surplus sur les diplômes relativement élevés mais ça ne veut pas dire que l'apprentissage que nous défendons à des niveaux de BEP ou de CAP ou Bac sont très en retard", assure François Moutot, directeur général de l'Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA). 

Il confesse que ces apprentissages ont "marqué le pas" avec des mauvaises décisions ces dernières années mais que l'apprentissage "remonte la pente" dans ces secteurs. Pour François Moutot, la baisse de l'apprentissage en Bac Pro et en CAP est due aux difficultés rencontrées par les entreprises. "Un artisan va prendre un apprenti s'il souhaite le recruter plus tard", assure-t-il. Pour lui, en période d'incertitude économique, il est évident que l'on met un frein sur l'artisanat.  

Un plan de développement de l'apprentissage présenté au gouvernement

François Moutot veut montrer que l'apprentissage de l'artisanat a de l'avenir. Il assure qu'il va être présenté au gouvernement "un plan de développement de l'apprentissage (...) qui mettra l'apprentissage d'aujourd'hui avec les techniques d'aujourd'hui". 

À lire aussi
Un homme tenant son téléphone portable (illustration). formation
"Mon compte formation" : qu'est-ce que cette appli lancée par le gouvernement ?

Une démarche essentielle quand on sait que "la clé de l'embauche, ça passe par la formation". François Moutot insiste sur la nécessité de revoir les formations des apprentis et les techniques pédagogiques. Il est malgré tout optimiste et assure que "l''artisanat reste un secteur dans lequel il y a des potentialités qui sont immenses". 
Le "problème de recrutement des collaborateurs bien formés" est à ses yeux  dû "à des formations pas bien adaptées aux besoins des entreprises". il estime qu'il aurait une meilleure visibilité de ces métiers grâce à une meilleure orientation notamment. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formation Entreprises École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants