1 min de lecture Attentats en France

Amédy Coulibaly enterré ce matin au cimetière parisien de Thiais en Ile-de-France

Il a été inhumé ce vendredi 23 janvier 2015 à 6 heures dans le plus grand secret.

>
Pourquoi le cimetière de Thiais a-t-il été choisi ? Crédit Image : Capture d'écran Dailymotion | Crédit Média : Élisabteh Fleury | Durée : | Date :
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'assassin de la policière de Montrouge et de quatre juifs dans le supermarché Hyper Cacher, à Paris, Amédy Coulibaly, a été enterré vendredi 23 janvier en début de matinée à Thiais (Val-de-Marne), a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.

"Il a quitté l'institut médico-légal de Paris en tout début de matinée", a indiqué une source policière. Une deuxième source policière a précisé qu'il avait été inhumé dans le carré musulman du cimetières de Thiais. Le Mali avait refusé mercredi d'accueillir la dépouille du djihadiste. 

"Quelques membres" de famille présents

Sa tombe est anonyme, comme celles des frères Kouachi, les auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo, selon des sources proches du dossier.

"Quelques membres" de la famille d'Amédy Coulibaly, seul garçon d'une fratrie de dix enfants, étaient présents, a indiqué une source policière. "Mais il n'y avait personne de la Grande Borne", le quartier réputé difficile de Grigny, dont il est originaire.

Le refus du Mali

À lire aussi
La salle de concert du Bataclan avait été touchée lors des attentats de Paris, le 13 novembre 2015. Attentats en France
Terrorisé par un exercice attentat, un rescapé du Bataclan saisit les prud'hommes

Un important dispositif policier avait été mis en place pendant l'inhumation, a ajouté cette source. Le service des cimetières de la Ville de Paris, dont dépend le cimetière de Thiais, a confirmé avoir été "saisi jeudi après-midi d'une demande de concession et d'inhumation pour Amédy Coulibaly, par la famille du défunt".

Le jihadiste a été tué le 9 janvier à Paris au cours de l'assaut policier qui a suivi sa prise d'otages dans un supermarché cacher. Le Mali avait refusé mardi soir au dernier moment d'accueillir sa dépouille, sans donner d'explication à son refus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Attentats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants