1 min de lecture Alexandre Jardin

Alexandre Jardin : "on est une majorité en France à ne plus compter"

INVITÉ RTL - Citoyen engagé et romancier, Alexandre Jardin publie un nouveau roman d'amour et se bat pour faire entendre les sans voix avec son mouvement bleu blanc zèbre.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Alexandre Jardin : "on est une majorité en France à ne plus compter" Crédit Image : PHILIPPELEROUX.COM/SIPA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et La rédaction numérique de RTL

Pas de répit pour Alexandre Jardin. L'écrivain français, qui a lancé le mouvement "Bleu, Blanc, Zèbre" pour redonner espoir à la France, publie un nouveau roman chez Grasset, Les nouveaux amants. Mais ce qui l'anime par-dessus tout aujourd'hui, c'est le mouvement citoyen qui l'a lancé depuis plusieurs mois.

"Le pays est en train d'inventer l'ensemble les solutions pour guérir les fractures", s'enthousiasme-t-il au micro de RTL. Avec les "maisons des citoyens", le romancier veut redonner l'envie d'agir la majorité des Français désabusés par la politique. "On est une majorité en France à ne plus compter", constate Alexandre Jardin, "à la rentrée, on va se compter un par un pour compter ceux qui ne comptent plus et qui sont réunis autour de valeurs simples comme 'la bienveillance".

Le romancier n'a pas pour autant totalement remisé sa plume au placard. "L'écrivain écrit dans les trains, la nuit, entre deux réunions citoyennes, qui tournent souvent à la fête", s'amuse-t-il. Il reconnaît cependant qu'il retarde l'écriture d'un roman qui lui tient à cœur, faute de temps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alexandre Jardin Citoyens Roman
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants