1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Alex Lutz : "J'ai du mal à parler de Sylvie Joly au passé"
2 min de lecture

Alex Lutz : "J'ai du mal à parler de Sylvie Joly au passé"

REPLAY - Le one-man-show "Alex Lutz sur scène" est diffusé ce mercredi sur Canal + en direct du Bobino.

Alex Lutz le 28 février 2014 aux Césars.
Alex Lutz le 28 février 2014 aux Césars.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Alex Lutz : "J'ai du mal à parler de Sylvie Jolie au passé"
06:33

Tous les soirs dans Le Petit Journal, Alex Lutz commente l'actualité sur un ton décalé sous les traits de Catherine, l'une des deux secrétaires de Catherine et Liliane, la pastille qui cartonne sur Canal +. Véritable star, l'humoriste se produit également sur la scène du théâtre Bobino avec son one-man-show "Alex Lutz sur scène". Un spectacle diffusé ce mercredi soir 7 octobre en direct, à 21h, sur la chaîne cryptée. Un peu plus de deux heures avant, le comédien explique au micro de RTL qu'il se sent "un comme avant chaque direct. Là j'ai une voix détendue, mais je ne le suis pas évidemment". 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce Strasbourgeois de 37 ans a commencé par jouer du Brecht, bien loin de son humour si particulier. C'est d'ailleurs par une "erreur d'orientation à l'école" qu'il s'est retrouvé à un atelier de théâtre, lui qui voulait faire du dessin. "Ça ne m'a plus quitté" constate-t-il. 

Un avant et un après Sylvie Joly

Il raconte alors avoir commencé par faire de la mise en scène, puis monter sa compagnie à Strasbourg grâce à des gens qui lui ont fait confiance. Et puis, alors qu'il joue les coach d'acteurs sur une série policière, il rencontre Sylvie Joly, récemment décédée. Elle lui demandera de mettre en scène son dernier spectacle, puis mettra en scène le sien. "J'ai du mal à parler d'elle au passé. Je suis sûre qu'elle s'éclate là-haut" explique-t-il.

S'il est très à la mode en ce moment, Alex Lutz ne considère pas pour autant que son parcours a été "fulgurant". Ou alors "une fulgurance tranquille" comme il le dit, lui qui a commencé sa carrière à 17 ans. "Quand on s'intéresse à vous médiatiquement, on  a l'impression que tout ça est très rapide. Mais c'est plutôt une tranquille continuité de démarches et de projets artistiques".

À écouter aussi

Devenu incontournable sur Canal+, ressent-il l'interventionnisme décrié du nouveau patron de Vincent Bolloré ? "Nous on est hyper royal en tous cas (...) D'ailleurs on fait des sketchs dessus tout le temps". Et de conclure : "Il est trop tôt pour dire ce qu'il se passera". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/