1 min de lecture Agression sexuelle

Affaire Georges Tron : une plaignante serait menacée de mort

Selon "Le Parisien", une des deux ex-collaboratrices de l'ancien secrétaire d'État, qui l'a accusé de viol et d'agression sexuelle, aurait reçu à son domicile plusieurs courriers très menaçants.

Georges Tron le 29 mars dernier à Draveil
Georges Tron le 29 mars dernier à Draveil Crédit : AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
Philippe Peyre
Philippe Peyre

Alors que Georges Tron, actuel maire de Draveil (Essonne), est appelé à comparaître devant les assises pour viol et agression sexuelle, une de ses deux ex-collaboratrices, qui a porté plainte contre lui, aurait reçu chez elle des menaces de mort au début du mois d'octobre, selon les informations du Parisien.

"Le procès va arriver alors si tu veux pas avoir des problèmes, tu arrêtes de faire des problèmes et c'est mieux pour toi", aurait menacé l'auteur d'un premier courrier manuscrit. Dans une autre lettre, la menace se précise : "On sait où tu habites et on peut te fumer et tes enfants aussi". Des menaces qui auraient été illustrée par un dessin de cercueil.

L'avocat de la plaignante a indiqué que sa cliente était "terrée chez elle", terrorisée par ces courriers mortifères. "Ma cliente s'est installée loin de Draveil et a repris son nom de jeune fille. Quelqu'un a malgré tout eu accès à son hall d'immeuble protégé par un code. C'est ce qui l'inquiète le plus", a précisé son avocat. Malgré cela, cette femme a de nouveau porté plainte contre le maire de Draveil : "La première a été classée devant l'absence de possibilité d'identifier l'auteur. J'espère que l'enquête va cette fois aboutir", a-t-il ajouté.

Le procès de Georges Tron devrait avoir lieu avant septembre 2017, soit après les législatives pour lesquelles il a été investi par le parti Les Républicains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Georges Tron Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants