1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Accident dans le Morbihan : à Rohan et Pontivy, tout le département breton a pleuré la disparition des 4 adolescents
1 min de lecture

Accident dans le Morbihan : à Rohan et Pontivy, tout le département breton a pleuré la disparition des 4 adolescents

REPLAY - Les obsèques des quatre adolescents tués dans le terrible accident survenu le 2 août dernier ont eu lieu ce mercredi suscitant une vive émotion dans le département breton.

Le lieu où s'est produit le drame, à Rohan dans le Morbihan
Le lieu où s'est produit le drame, à Rohan dans le Morbihan
Les obsèques des quatre jeunes décédés dans le Morbihan ont eu lieu mercredi 5 août 2015
01:37
Julien Quelen
Julien Quelen

Les obsèques des quatre adolescents décédés à Rohan dans l'accident de voiture survenu dimanche dernier se sont succédé ce mercredi dans le Morbihan. Dans la commune de 1.700 habitants où le drame s'est produit, les funérailles de Baptiste, âgé de 17 ans, ont traumatisé les habitants encore sous le choc. Tous les commerces étaient fermés en soutien à la famille endeuillé alors que le drapeau de la mairie se trouve toujours en berne. Peu avant 15h, les parents du jeune homme décédé, sa sœur et ses deux frères, suivis de près de 300 proches et anonymes, marchaient le pas lourd en direction de la petite église du village. 

"J'ai mon enfant qui était ami avec l'un des enfants, justement. C'était vraiment important pour moi de venir", témoigne ainsi une femme au micro de RTL. Comme plus tôt ce mercredi matin pour les obsèques de Maude à Pontivy, à Rohan, beaucoup de jeunes sont venus pleurer la disparition de Baptiste, des camarades de lycée ou du club de foot où il était gardien, lors d'une cérémonie qui a duré un peu moins de deux heures. 

À quelques kilomètres de Rohan, dans la commune de Pleugriffet, se tenaient également les obsèques de Quentin et d'Aurélien. Mercredi, c'est toute une région qui était touchée par le drame ayant causé la mort de ces quatre jeunes âgés de 16 à 17 ans. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/