2 min de lecture Allier

Accident d'une fourgonnette dans l'Allier : quelles sont les causes possibles ?

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Les raisons de cet accident n'ont pour l'heure pas été éclaircies. Plusieurs pistes sont envisageables.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Accident d'une fourgonnette dans l'Allier quelles sont les causes possibles Crédit Image : Thierry Zoccolan / AFP | Crédit Média : Frédéric Perruche | Durée : | Date : La page de l'émission
Frédéric Perruche et Ludovic Galtier

Un minibus, qui transportait 12 Portugais, a dévié de sa trajectoire et a heurté un poids lourd entre Moulins et Montbeugny, dans l'Allier (Nationale 79). Les chauffeurs sont blessés mais tous les passagers ont été tués. Ils étaient âgés de 7 à 60 ans. Le conducteur de la fourgonnette a percuté de plein fouet le semi-remorque qui arrivait en face.

Cette effroyable accident sur cette RCEA (route centre Europe Atlantique) ne surprend pas les habitants qui la surnomment la "route de la mort" ou "la route de la honte". "Il n'y a qu'une voie de chaque côté et elle est truffée de poids lourds. Les gens s'endorment, ils prennent des risques pour doubler et ils se tapent un poids lourd en face et ça ne pardonne pas. Ça fait des morts à chaque fois. Elle fait peur." L'an dernier, six personnes ont trouvé la mort sur ce tronçon de 170 km, fréquenté par 15.000 véhicules par jour, dont la moitié de poids lourds. Plusieurs causes pourraient expliquer l'accident.

Le jeune âge du conducteur

Blessé et choqué, le conducteur de la fourgonnette, âgé de 19 ans, n'a pas encore été entendu par les gendarmes. L'alcoolémie est, pour l'heure, la seule piste écartée : tous les tests se sont révélés négatifs. Le jeune âge du conducteur et son manque d'expérience sur la route pourraient être à l'origine du drame. Partie de Romont, en Suisse, la fourgonnette devait parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour rallier le Portugal, où les passagers s'apprêtaient à célébrer le week-end de Pâques. 

La fatigue

L'accident est survenu en pleine nuit. Dans ses conditions, le manque de visibilité et la lumière produite par les véhicules arrivant en face fatiguent d'autant plus vite les automobilistes. Le jeune homme aurait pu s'assoupir au volant de sa fourgonnette, provoquant ce changement de direction (déviation sur la gauche) toujours inexpliqué. Cette route, éternelle ligne droite, est de plus jugée très monotone. Elle ne pardonne pas quelques secondes d'inattention. 

Une tentative de dépassement mal calculée

À lire aussi
Un parapente (Illustration). faits divers
Allier : deux parapentistes retrouvés dans les arbres par des gendarmes

Une autre hypothèse pourrait être crédible : la tentative de dépassement mal calculée. La RCEA ne compte que peu de zones permettant aux véhicules de se doubler. Un excès d'impatience ou une manœuvre mal anticipée auraient pu conduire à ce drame.

Trop de passagers dans la fourgonnette ?

C'est l'une des pistes évoquées par le procureur de la République de Moulins lors de sa conférence de presse. "Il faut voir si le fourgon était aménagé pour voiturer 13 personnes." L'enquête confiée à l'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) et à la compagnie de gendarmerie de Moulins le déterminera.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allier Accident Circulation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants