1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Absentéisme au travail : les arrêts maladie en progression dans le privé
1 min de lecture

Absentéisme au travail : les arrêts maladie en progression dans le privé

Des hausses du nombre et de la durée des arrêts maladies ont été constatés par une étude de l'assureur Malakoff Médéric.

Une personne au travail (illustration)
Une personne au travail (illustration)
Crédit : Pixnio
Julien Absalon
Julien Absalon

La problématique de l'absentéisme ne touche pas seulement le secteur public. Deux jours après la décision de l'Assemblée nationale de rétablir le jour de carence en cas d'arrêt maladie dans la fonction publique, une étude met en exergue l'augmentation des absences dans le privé.

L'enquête, réalisée par l'assureur Malakoff Médéric et dévoilée mercredi 22 novembre par Le Parisien, montre une augmentation significative des salariés du privé qui ont posé un arrêt maladie au mois une fois dans l'année. Entre 2010 et 2016, cette statistique est passée de 32,3% à 34,1%. La durée de ces arrêts a aussi progressé. En 2010, elle était de 33,2 jours d'absence. Elle est passée à 35,5 jours. Ces données impactent tout particulièrement l'industrie-BTP et la santé, les deux secteurs dans lesquels sont recensés le plus d'arrêts maladies.

En parallèle, l'étude estime que 19% des arrêts maladie ne sont pas respectés. Pour la majorité des personnes interrogées, ils estiment qu'ils risqueraient de faire preuve d'un "laisser aller". Trois autres explications suivent ensuite : la crainte de la surcharge de travail au retour, la pression de la hiérarchie et l'impossibilité de confier leurs tâches à quelqu'un d'autre.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire