2 min de lecture Les auditeurs ont la parole

80 km/h : est-ce un moyen efficace pour lutter contre la mortalité routière ?

RTL MIDI : 80 km/h : est-ce un moyen efficace pour lutter contre la mortalité routière ?

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 08 janvier 2018 Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Christelle Rebière

Pour tenter d'enrayer la hausse alarmante du nombre de morts sur les routes, le gouvernement doit annoncer demain l'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale sur 400.000 kilomètres de routes secondaires, après plusieurs années de polémique sur cette mesure sensible. 

Cette disposition s'inscrit dans une batterie de mesures qui seront officialisées à l'issue d'un Conseil interministériel de sécurité routière (CISR), alors que la mortalité routière est repartie à la hausse depuis 2014.  

La France n'a plus connu augmentation aussi durable depuis 1972. Et la tendance de 2017 n'est pas bonne: +0,9% de morts sur les onze premiers mois par rapport à 2016. 

De sources concordantes, la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central doit être abaissée de 90 km/h à 80 km/h, avec une entrée en vigueur au 1er juillet. Environ 400.000 kilomètres de routes sur le million du réseau français sont concernés. 

"Je refuse de considérer la hausse du nombre de morts comme une fatalité", a déclaré au Journal du Dimanche le Premier ministre Edouard Philippe. "Si pour sauver des vies, il faut être impopulaire, j'accepte de l'être", a-t-il insisté. 

Du côté du gouvernement, on dresse le parallèle avec d'autres "mesures de rupture", comme l'obligation du port de la ceinture de sécurité à l'avant en 1973 ou l'instauration des radars en 2002. Prises malgré l'hostilité des automobilistes, elles ont contribué à quatre décennies de recul de la mortalité routière. 

C'est sur les routes à double sens hors agglomération, majoritairement limitées à 90 km/h, que se sont concentrés en 2016 55% des accidents mortels, soit 1.911 des 3.477 tués sur la route. 

Et la vitesse "excessive ou inadaptée" était impliquée dans un tiers (32%) des accidents mortels. 
                   
Depuis plusieurs années, l'abaissement de la limitation de vitesse sur ce type de routes est source d'interminables débats. Redouté par les gouvernants en termes d'opinion publique, le choix n'a jamais été tranché. 

Invoquant le "pragmatisme", Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur du gouvernement Valls, a ainsi préféré lancer en 2015 une expérimentation a minima sur 81 kilomètres de routes, qui s'est achevée le 1er juillet. 

Selon le gouvernement, reprenant des projections d'experts du Conseil national de sécurité routière, une baisse de 10 km/h permettrait de sauver "entre 200 et 400 vies par an".  

"On pourrait même atteindre 600 si on la fait vraiment appliquer", assure la présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon. 

Les associations d'automobilistes et de motards sont, elles, vent debout: elles dénoncent, à l'instar du président de 40 millions d'automobilistes, une "décision plus politique que rationnelle". 

À lire aussi
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (illustration) sondage
Centrales nucléaires : des députés proposent 33 mesures pour plus de sécurité

D'autres mesures sont prévues contre le téléphone au volant, pour protéger les usagers vulnérables (piétons, cyclistes) et redynamiser la prévention routière à l'université, dans les entreprises et services publics ou chez les seniors. 



80 km/h : est-ce un moyen efficace pour lutter contre la mortalité routière ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

80 km/h : est-ce un moyen efficace pour lutter contre la mortalité routière ?
Nombre de votes : 8830 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les auditeurs ont la parole Auto Sécurité routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants