1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 75e anniversaire du Débarquement : l’arrivée des troupes anglaises et canadiennes
2 min de lecture

75e anniversaire du Débarquement : l’arrivée des troupes anglaises et canadiennes

LES LIEUX MYTHIQUES DU DÉBARQUEMENT (3/5) - De Gold, Sword et Juno beach, est arrivée la liberté.

Juno Beach
Juno Beach
Crédit : Frédéric Veille
75e anniversaire du Débarquement : l'arrivée des troupes anglaises et canadiennes
02:22
75e anniversaire du Débarquement : l'arrivée des troupes anglaises et canadiennes
02:23
Frédéric Veille - édité par Simon Dujardin

Gold beach à l’ouest, Sword à l’est et au centre Juno beach, les alliés britanniques et canadiens débarquent vers 7h30 en ce 6 juin 1944.

"C’est un débarquement relativement compliqué parce que les Allemands avaient densifié leur défense notamment entre le mois de mars et le mois de mai 1944. Pour les Britanniques, l’objectif c’est libérer Caen d’un côté et atteindre Bayeux de l’autre. Pour les Canadiens qui font la jonction, c’est atteindre notamment la voie de chemin de fer et s’emparer de l’aérodrome de Carpiquet", explique Christophe Prime, historien au Mémorial de Caen.

Henri Halluin, qui avait 20 ans en ce matin du 6 juin, était aux premières loges. Il était réquisitionné par les Allemands pour construire les défenses allemandes sur la plage de Bernières sur mer. "Le jour du débarquement j’ai regardé par la lucarne de ma chambre et là, j’ai vu que la mer était recouverte de bateaux, confie-t-il. Quand j’ai vu les premières barges de Débarquement arriver à proximité des cotes, j’ai pris peur mais nous étions si contents parce qu’on s’est dit qu’enfin, on allait être libérés. Mais les combats qui ont suivi ont été épouvantables.'

henri Halluin en mai 2019
henri Halluin en mai 2019
Crédit : Frédéric Veille

La liberté est arrivée ici sur les plages, le 6 juin 1944

Frédéric Loinard maire de Colleville Montgomery

Car sur la plage les combats furent longs et meurtriers, Léon Gautier était l’un des 177 membres du commando Kiefer. "Les Allemands nous tiraient dessus, ils ne voulaient pas qu’on débarque. Mais nous avons été les premiers sur la plage. On n’avait pas peur. J’ai vu aucun de mes camarades avoir peur. On était motivé pour… tout le monde a foncé."

À lire aussi

Mais sur ces trois plages, au soir du 6 juin, les pertes s’élèvent à plus de 4.000 soldats tués, voilà pourquoi cette année encore on va honorer les libérateurs. "La liberté est arrivée ici sur les plages, le 6 juin 1944 et ces hommes se sont sacrifiés pour sauver des vies et pour la liberté et la paix en Europe. C’est le début de la création de l’Europe ce 6 juin 44 et ça, on ne pourra pas oublier", conclût Frédéric Loinard, l’actuel maire de Colleville-Montgomery.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/