2 min de lecture Mode

6 raisons de résister au retour du jean troué aux genoux

Cet automne, la mode voudrait nous faire balader le genou à l'air, qu'il neige ou qu'il vente. Il est temps que cette folie s'arrête.

Un grand "non" au retour du jean troué aux genoux
Un grand "non" au retour du jean troué aux genoux Crédit : Capture d'écran/asos.fr
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

En ce moment, il suffit de sa promener dix minutes dans la rue pour constater une chose : le jean est à nouveau censé être porté avec un trou au niveau de chaque genou. On croise une myriade de demoiselles au slim foncé et serré, avec deux énormes morceaux de chair apparents au milieu des jambes, attirant le regard. Cela fait déjà plusieurs fois que la "roue de la mode" tombe en faveur de cette manière spécifique de porter le jean. Mais maintenant, ça suffit. Voici six raisons de résister. 

1. Ça fait mal

Quand on s'assoie et que l'on porte un jean serré mais troué au niveau des genoux, on voit clairement que la peau souffre et appelle à l'aide, débordant de partout. Surtout si la matière est élimée, et que quelques fibres barrent la peau, et même s'y enfoncent. Non seulement ce n'est pas beau à voir, mais ça a l'air douloureux. Hors, on est assise la plupart du temps, donc pourquoi se l'infliger ?

2. Ça donne l'air stupide

Bon, c'est l'argument le moins objectif du monde mais soyons réalistes : quel est l'intérêt d'acheter un jean de marque si c'est pour avoir deux énormes trous au niveau des genoux ? Comme ce modèle à 146 euros de Diamonde Lonely Boy. Ça n'a pas beaucoup de sens.

Rien ne va dans ce jean. Rien.
Rien ne va dans ce jean. Rien. Crédit : asos.fr

Voir les filles marcher en troupeau avec les genoux réclamant leur liberté à travers leur slim, ça ressemble à un défilé de genoux.

3. Ça oblige à s'épiler

À lire aussi
Vêtements pour hommes (illustration) consommation
Loi antigaspillage : ce qu'il faut savoir sur l'étiquetage des vêtements

L'intérêt majeur de l'automne/hiver (en plus du chocolat qui ne fond plus et du retour de la raclette) est qu'on est enfin débarassé de la corvée de l'épilation. Pendant six mois, nos poils peuvent s'épanouir en liberté, sans avoir à rendre de compte. En voulant remettre à la mode les jeans troués au niveau des genoux, on se condamne à repasser par la case "je me rase les genoux en panique le matin". Est-ce vraiment nécessaire ?

4. C'est hideux quand c'est porté avec des collants en-dessous

Vous pensez vous en sortir en enfilant des collants en-dessous de votre jean ? Petites malignes. Dommage que le résultat soit juste hideux au possible, surtout si on ose le combo "jean clair" et collants noirs. À ne jamais essayer chez soi.

5. Ça donne froid

Pas besoin d'être un scientifique pour le comprendre : les trous laissent l'air rentrer à l'intérieur du pantalon. Et puis, est-ce qu'on a envie d'avoir des genoux congelés après une demi-heure passée au marché de Noël ? On en a suffisamment dit. 

6. Ça rend les blessures plus probables

En laissant nos genoux à l'air, on les rend forcément plus vulnérables. Déjà qu'on se les cogne souvent contre des meubles, on multiple les chances de se couper à cause d'une table basse par exemple. Le risque en vaut-il le coup ? Non.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mode Conseils mode
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants