1 min de lecture Histoire de France

1914-18 : Ypres, symbole de la guerre chimique

CHRONIQUE - C'est le 22 avril 1915 lors de la deuxième bataille d'Ypres, en Belgique, que l'armée allemande utilisera pour la première fois le gaz chlorique.

Micro RTL générique Sur les sentiers de la Grande Guerre Samuel Goldschmidt iTunes RSS
>
1914-18 : Ypres, symbole de la guerre chimique Crédit Image : Image d'Archives | Crédit Média : Samuel Goldschmidt | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt et Loïc Farge

Dans les faubourgs d'Ypres, en Belgique, un bosquet au bord d'une route abrite un calvaire de granit et un petit dolmen, amenés ici des Côtes-d'Armor. Car ce sont des régiments bretons de Guingamp et Saint-Brieuc qui vont subir la première attaque chimique de l'Histoire.

"C'était le 22 avril 1915. À 17h10, ils ont vu arriver une espèce de brouillard jaune verdâtre très lourd, avec un sifflement assez puissant qui venait des lignes allemandes", explique Philippe Joachim, conférencier sur le front du Nord.

Six mille bombonnes sous pression libèrent 160 tonnes de chlore. La panique est totale. Ypres va devenir le symbole des gaz de combats et de la destruction absolue. "Après la Première Guerre mondiale, Ypres était détruit officiellement à 100%. Il n'y a que cinq façades dans toute la ville qui datent d'avant la guerre. Chose assez originale, on a essayé de reconstituer la ville comme elle était avant la guerre", raconte Dominiek Dendooven, conservateur-adjoint du musée In Flanders Fields.

À lire aussi
Le débarquement La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Histoires insolites du débarquement !

Le résultat est absolument saisissant. On se promène aujourd'hui dans une magnifique capitale flamande du haut Moyen Âge, qui date du XXe siècle. Un élément est différent : la porte Menin. C'est par ce passage dans les remparts que les soldats de l'Empire britannique gagnaient le front.

Une photo de la Grand Place en 1918 (Illustration)
Une photo de la Grand Place en 1918 (Illustration) Crédit : RTL / Samuel Goldschmidt

Les noms de 54.896 soldats disparus sans sépulture sont gravés sous les voûtes. Tous les soirs, à 20 heures, leur sonnerie au mort (le Last Post) retentit. Ce sont les pompiers d'Ypres qui ont pris en main ce service. Seule la Deuxième Guerre mondiale a interrompu le Last Post, qui a été sonné à ce jour à 31.135 reprises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire de France Première guerre mondiale Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794095348
1914-18 : Ypres, symbole de la guerre chimique
1914-18 : Ypres, symbole de la guerre chimique
CHRONIQUE - C'est le 22 avril 1915 lors de la deuxième bataille d'Ypres, en Belgique, que l'armée allemande utilisera pour la première fois le gaz chlorique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/1914-18-ypres-symbole-de-la-guerre-chimique-7794095348
2018-08-16 07:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TNUKaw5xMBCY1R_JwjJqFQ/330v220-2/online/image/2018/0712/7794096542_premiere-attaque-chimique-massive-le-22-avril-1915-a-ypres-en-belgique.jpg