1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 14 juillet : dans la tête d'un pilote de Mirage 2000
1 min de lecture

14 juillet : dans la tête d'un pilote de Mirage 2000

Info RTL REPLAY / REPORTAGE - Le traditionnel défilé militaire du 14 juillet s'ouvrira avec le ballet des avions dans le ciel parisien. RTL a participé à la répétition générale à bord d'un Mirage 2000.

Un Mirage 2000 de l'escadron 2/5
Un Mirage 2000 de l'escadron 2/5
Crédit : RTL / Brice Dugénie
Fête nationale du 14 juillet : dans la tête d'un pilote de Mirage 2000
00:04:05
Brice Dugénie & Loïc Farge

Orange, dans le Vaucluse. Pour monter dans le Mirage 2000 de l'escadron de chasse 2/5, il faut être équipé de la tête aux pieds, combinaison : gants, chaussures et casque gris à visière fumée, caractéristique des pilotes de chasse. Dans cet appareil biplace, nous nous installons derrière le pilote, harnaché par quatre sangles. On se sent à l'étroit.

Sur le visage on positionne le groin, un masque à oxygène gris un peu oppressant. Devant les yeux, il y a une multitude de cadrans, et des commandes un peu partout. Entre les jambes notamment, une poignée rouge qui sert à s'éjecter. Cette poignée fait l'objet de la dernière consigne livrée par le pilote, le capitaine Ross juste avant le décollage.

En cas de problème, c'est moi qui dirai : 'Éjection, éjection !' (...) Ca n'arrive pas souvent !

Le capitaine Ross, pilote de Mirage 2000

La première sensation, c'est le décollage. Un avion de chasse s'envole plus verticalement qu'un avion civil. Une fois là-haut, le panorama est bluffant. Au-dessus de vous, il y a une immense bulle en plexiglas. Vous voyez parfaitement à 180 degrés. Et même à 360, puisque devant les yeux un rétroviseur, comme dans une voiture, vous permet de voir tout ce qui se passe derrière.

Avec une telle visibilité, lorsque la patrouille vole en formation serrée, les avions sont à environ 10 mètres les uns des autres à plus de 600 km/h. Vous avez l'impression de pouvoir les toucher. Les pilotes se font même des gestes en plus des liaisons radio.

  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
  • Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Au cœur d'un mirage 2000, lors des répétitions du défilé du 14 juillet
    Crédits : BRICE DUGÉNIE
À écouter aussi

A la découverte de l'envers du décor des sites et lieux très fréquentés de l'été.

La rédaction vous recommande