2 min de lecture Consommation

Pourquoi le prix des fruits et légumes est-il en hausse cet été ?

Selon une étude publiée le 23 août, le prix d'un kilo de fruits a augmenté de 15 centimes en moyenne. Certains légumes comme les carottes et les courgettes enregistrent une flambée de leur prix.

Un stand de fruits et légumes photographié, le 20 novembre 2011 sur un marché à Lille
Un stand de fruits et légumes photographié, le 20 novembre 2011 sur un marché à Lille Crédit : AFP / Archives, PHILIPPE HUGUEN
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
et AFP

Les prix des fruits et légumes sont de nouveau en hausse. Selon le baromètre annuel de l'association Familles rurales publié jeudi 23 août, le prix des fruits a augmenté de 4% sur un an, et celui des légumes a grimpé de 5% sur la même période.

Acheter un kilo de fruits coûte ainsi 3,91 euros en moyenne cette année, contre 3,76 euros en 2017. Le kilo de légumes s'affiche quant à lui à 2,25 euros au lieu de 2,14 euros un an plus tôt. Cette augmentation générale des prix contrebalance le fléchissement des prix en 2017, qui faisait lui-même suite à une hausse record en 2016.

Problème de cet effet "montagnes russes" : cela pénalise les consommateurs, pointe l'étude. "Alors que le pouvoir d'achat des ménages se veut relativement stable depuis 2011, les prix des fruits et légumes connaissent de très importantes fluctuations d'une année sur l'autre", souligne l'association. Elle juge ainsi difficile "d'y consacrer un budget constant sur la durée" et y voit un frein à "une politique nutritionnelle efficace".

Forte hausse du prix des carottes, courgettes et pêches

Reconnaissant l'effet des conditions météorologiques sur l'évolution des prix, l'association estime que "ces importantes variations s'expliquent également par l'impact des négociations commerciales entre les distributeurs et leurs fournisseurs, sur lesquelles des réformes sont possibles".

À lire aussi
Courses : quelles précautions prendre en pleine épidémie ? Nous Voilà Bien
Courses : quelles précautions prendre en pleine épidémie ?

Dans le détail, certains légumes enregistrent une flambée de leur prix. Le prix au kilo de la carotte s'est ainsi envolé (+43%) en un an, "ce qui est particulièrement marquant pour les budgets les plus contraints", souligne l'étude. Courgettes, salades et poivrons accusent également une hausse de leurs prix, au contraire des pommes de terre et des tomates.

Côté fruits, si le prix au kilo des aliments "bon marché" tels les pêches ou les nectarines a flambé en un an, celui des fraises et cerises, quoique toujours plus onéreuses, s'est adouci.

Dans le bio, les prix des fruits ont augmenté de 10% par rapport à 2017 pour atteindre leur plus haut niveau depuis 2010, alors que les légumes sont désormais un peu moins chers (-1%). Ces produits restent en moyenne deux fois plus cher que le conventionnel, constate Familles rurales.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Fruits et légumes Prix
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants