1 min de lecture

Les techniciens zélés

Michèle veut défendre sa fille qui a la sensation d'être tombée dans un piège en pleine nuit....

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Les techniciens zélés Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet

Le cas de Michèle

Michèle appelle pour sa fille, Isabelle. Il est 2h30 du matin, le 31 octobre dernier : elle est réveillée en pleine nuit par une fuite d’eau dans son appartement. Elle appelle le service d’urgence de son bailleur. A 4h du matin, deux techniciens se présentent chez elle. Elle pense qu’ils sont envoyés par son bailleur. Ils effectuent tant bien que mal des                        « réparations »… En lui demandant de fournir certains outils ! Ils réduisent la fuite, mais ne l’arrête pas complètement.  20 minutes plus tard, ils présentent un devis de 2 878,80 € arrondi à 2 800 €. La fille de Michèle souhaite payer par chèque, ils refusent. Elle fait donc deux paiements en carte bancaire : 1 000 et 800 €. Ils lui demandent d’aller au distributeur de billets, en pleine nuit, pour retirer les 1 000 € manquants… Heureusement, sur les conseils de ses voisins présents à ce moment-là, elle refuse ! Finalement, plus tard dans la nuit, le plombier d’astreinte de son bailleur social se présente chez elle. Il n’a eu qu’à couper l’arrivée d’eau à la cave pour stopper la fuite. Une intervention gratuite !


Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoignez : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr


Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants