2 min de lecture États-Unis

États-Unis : Donald Trump est-il en train de perdre sa guerre commerciale ?

ÉDITO - Le déficit commercial américain a fait en juillet un bond de 9,5%, inédit depuis mars 2015, sous l'effet d'importations record, en provenance notamment de Chine. Encore une mauvaise nouvelle pour le locataire de la Maison Blanche.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
États-Unis : Donald Trump est-il en train de perdre sa guerre commerciale ? Crédit Image : AFP / Archives, Justin Sullivan | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Les chiffres ne plaident pas en faveur de Donald Trump. En juillet dernier, le déficit commercial de son pays a encore augmenté de 50,1 milliards de dollars (en hausse de 9,5%). Jamais depuis 2015 les États-Unis n'avaient enregistré une telle accélération des importations avec, en parallèle, un recul notable des exportations des produits "made USA" à travers le monde.

Les spécialistes savent que l'Amérique est traditionnellement un pays structurellement importateur. Mais souvenez-vous, Donald Trump s'était fait fort durant sa campagne d'inverser la tendance en verrouillant les échanges internationaux et en taxant lourdement les importations. Des droits de douane sévères notamment pour la Chine. Mais pas uniquement. Les premiers résultats sont là : la guerre commerciale qu'il a initiée est un échec.

L'offensive et les menaces les plus spectaculaires visent depuis juillet Pékin. Le conflit qui dégénère, c'est œil pour œil et dent pour dent entre les deux plus puissantes économies de la planète. Il tourne à ce jour clairement en faveur de la Chine. Le volume de conteneurs chinois dans les ports américains a augmenté depuis les premières escarmouches de 10% pour atteindre un déséquilibre record.

Donald Trump a simplement négligé deux point dans son plan de bataille. D'abord les Chinois, à l'inverse de l'Europe, ont la dent dure. Ensuite, leurs mesures de rétorsions sont plus efficaces que celles qu'il met en place. Elles frappent en priorité la très puissante agriculture américaine, qui exporte plus de 50% de son blé de son soja ou de son sorgho. Avec un grand client : la Chine.

1,5 point de croissance américaine en jeu

À lire aussi
Donald Trump, le 18 août 2019 enquête
États-Unis : pourquoi Donald Trump a très peu de chance de quitter la Maison Blanche

Le président américain va-t-il reconsidérer sa stratégie ? C'est ce qu'espère le monde économique. Les messages affluent en ce sens à la Maison Blanche : la guerre commerciale en cours pourrait coûter 1,5 point de croissance à l'Amérique. Apparemment, c'est vain.

Le flot de tweets qui font office de communiqués officiels indiquent plutôt une relance de l'offensive de Donald Trump, avec un volet supplémentaire de 200 milliards de dollars de taxes et de droits de douane sur des milliers de produits importés.

La Chine sera évidemment la cible principale. Ce qui est un sale coup pour l'Europe, qui deviendrait dès lors le seul débouché solvable pour la machine industrielle chinoise. Ce qui ne déplairait pas à monsieur Trump, soucieux de briser l'Union Européenne parce qu'elle vend plus qu'elle n'achète aux Américains.

Ce n'est pas pour autant que nous serons à l'abri de sa vindicte : l'industrie allemande et l’agroalimentaire français sont désormais aussi dans son viseur.

Les plus

- La nouvelle Peugeot 208, deuxième voiture la plus vendue en France, sera entièrement fabriquée en Slovaquie.

- Le cours du café est au plus bas depuis douze ans. Sympa pour nos petits noirs du matin, mais catastrophique pour les planteurs sud-américains ou africains.

La note du jour

05/20 à la Société Générale. La banque aura versé au total plus de 2 milliards d'euros en amendes pour solder diverses poursuites aux États-Unis et en France, qui la concernent directement. Ce n'est pas très positif pour la participation et l'intéressement de ses salariés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Commerce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants