2 min de lecture Distribution

Carrefour : bannis des rayons, les "Choco BN" sont-ils en danger ?

En janvier dernier, le groupe Carrefour annonçait qu'il ne commercialiserait plus de gâteaux BN. Avec 80% de commandes en moins chez son plus gros client, la Biscuiterie Nantaise est en danger. Les syndicats vont faire jouer leur droit d'alerte.

>
Les biscuits BN exclus des rayons de Carrefour : les employés en perdent le sourire Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et Patrice Gabard

Les adeptes des biscuits au sourire ne trouveront plus leurs produits favoris dans les magasins Carrefour. L'enseigne, qui annonçait il y a quelques mois l'arrêt des achats de gâteaux Choco BN, ne les réintégrera pas dans ses rayons. Et ce pour plusieurs raisons. 

Tout d'abord, en raison de la concurrence qui règne sur le marché des biscuits, et notamment le succès des produits Mondelez (Lu, Kellogg's ou encore Danone), la production de Choco BN a fortement chuté, passant de 25.000 à 30.000 tonnes en 2015, à 15.000 tonnes en 2018. 

Ensuite, ces goûters nantais - aux mains de la société turque Yildiz - appréciés des enfants,  étaient la plupart du temps vendus à "deux paquets pour le prix d'un", une promotion rendue illégale par la loi EGalim, destinée à rétablir l'équilibre dans les relations entre producteurs et distributeurs, indique Ouest France. Une mesure contraignante qui, selon la CGT, s'ajoute au fait que le groupe Carrefour commercialise sa propre marque distributeur de biscuits fourrés au chocolat, pouvant donc se passer des biscuits nantais. 

Les salariés site de Vertou, près de Nantes, en Loire-Atlantique, ne cachent plus leur inquiétude. Alarmés par la baisse "régulière" des effectifs - passés de 450 en 2015 à 360 - et de la production, "le manque de stratégie et d'innovation" laisse les employés dans l'attente. 

On s'inquiète beaucoup de la stratégie du groupe (...) On sait pas où ils veulent aller.

Jérémy Germain
Partager la citation
À lire aussi
Un mouton (illustration) Roumanie
Roumanie : sauvetage en cours pour 14.600 moutons à bord d'un navire qui a chaviré

C'est ce qu'affirme Jérémy Germain, délégué CGT sur le site de Vertou, qui s'est confié à RTL : "On s'inquiète beaucoup de la stratégie du groupe Yildiz (..). On sait pas ce qu'ils veulent faire, on sait pas où ils veulent aller", explique le représentant, qui déplore une baisse de la production de "4.000 tonnes" par an

L'employé préconise de "rénover" le Choco BN, qu'il dit "vieillissant". Mais davantage que la santé de la biscuiterie, Jérémy Germain regrette que les futures générations puissent ne pas connaître l'incontournable biscuit au sourire. 

Le 23 mai, lors du prochain comité social et économique (équivalent du comité d'entreprise), les 11 élus feront valoir leur droit d'alerte pour tenter d'obtenir des explications de la direction, qui jusqu'ici aurait relativisé la baisse de production et refuserait d'en dire davantage. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Distribution Carrefour Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants