2 min de lecture VTC

Caocao : la plateforme de VTC chinoise arrive à Paris

La plateforme de VTC chinoise Caocao se lance à Paris pour débuter son développement à l'international. Le service en phase de test est d'ores et déjà disponible dans la capitale. Des voitures électriques au look de taxis londoniens noirs, qui proposent jusqu’à six places.

Caocao débarque à Paris
Caocao débarque à Paris Crédit : Facebook de Caocao Mobility Paris
Marie Gingault et AFP

Un petit nouveau vient se faire une place parmi les nombreux VTC déjà bien implantés à Paris. Caocao (prononcé Tsaotsao) est une filiale du constructeur automobile Geely. Le groupe privé avait racheté le suédois Volvo puis est devenu en 2018 le premier actionnaire de l'allemand Daimler et le 7e constructeur automobile chinois avec 1,52 million de véhicules vendus. 

Lancé en 2015, Caocao propose déjà ses services dans une trentaine de villes chinoises, où elle revendique 30 millions d'usagers selon Les Échos. Pour préserver sa croissance, la plateforme de VTC a choisi Paris pour sa première implantation à l'étranger.

"Caocao donne officiellement le coup de klaxon de son développement à l'étranger et lance un test à Paris", avait annoncé le 3 janvier l'entreprise de réservations de VTC sur le réseau social WeChat. Si l'application est dors et déjà disponible sur les smartphone, il n'y a pour le moment que très peu de chauffeurs disponibles. Cependant, Caocao en promet 180 en février et 300 en mars.

La clientèle touristique particulièrement ciblée

La plateforme prévoit dans un premier temps de développer dans les rues de la capitale 300 "black cabs", fabriqués par sa maison-mère Geely. Facilement repérable de par son look, la nouvelle génération de "blacks cabs" londoniens se veut 100% électrique. Le communiqué de presse indique que Caocao "se veut résolument zéro émission".

À lire aussi
Un chauffeur Uber (Image d'illustration). Uber
Coronavirus : Uber licencie 3.500 personnes par visioconférence

Avec "seulement" 300 véhicules déployés, Caocao est encore loin de rivaliser avec les dizaines de milliers de chauffeurs que compte Paris. La plateforme ne sera donc pas, dans un premier temps, un moyen fiable pour une course instantanée. Mais Caocao tend à se développer et ce, rapidement. 

La plateforme cible plutôt une clientèle touristique avec un design moins conventionnel et surtout sa capacité à transporter jusqu’à six personnes. Caocao pense également pouvoir jouer sa carte avec la clientèle chinoise en visite dans la capitale, qui connait déjà la plateforme. L'application permet également de réserver un chauffeur pour quatre, ou huit heures : le temps de visiter la capitale et ses monuments. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
VTC Transports Véhicule électrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants