1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : faut-il s'inquiéter des effets secondaires du vaccin Pfizer ?
1 min de lecture

Coronavirus : faut-il s'inquiéter des effets secondaires du vaccin Pfizer ?

ÉCLAIRAGE - La très grande majorité des effets secondaires du vaccin Pfizer/BioNtech reste sans grande dangerosité, quelques cas plus graves ont tout de même été détectés.

Le vaccin Pfizer/BioTech (illustration)
Le vaccin Pfizer/BioTech (illustration)
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Nicolas Barreiro
Journaliste

Le vaccin contre la Covid-19 confectionné par le laboratoire américain Pfizer a déjà commencé à être administré au Royaume-Uni ou au Canada. Plusieurs effets secondaires à celui-ci ont été repérés par l'agence américaine des médicaments (FDA). Parmi ces conséquences indésirables, on relève principalement des maux de tête ou encore de la fatigue.

Ces effets sont somme toute classiques pour un vaccin. Celui contre la grippe par exemple présente des symptômes tels que de la fièvre, des nausées et des douleurs musculaires, articulaires et céphalées chez 5 à 10% des personnes vaccinées, selon Infovac, relayé par Franceinfo

Une différence importante est à noter entre les deux vaccins, la fréquence de ces effets secondaires. "Je n’ai jamais vu une fréquence aussi élevée d’effets indésirables pour un vaccin", assure le chef du service épidémiologique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Éric Caumes, dans les colonnes du Parisien

En effet, les effets secondaires du vaccin Pfizer/BioNtech se sont beaucoup fait ressentir. La FDA les a détaillés dans un rapport publié mardi : de la fatigue à 62,9%, des maux de tête à 55,1%, des courbatures à 38,3%, des frissons à 31,9%, des douleurs articulaires à 23,6% et de la fièvre à 14,2%. Toutefois, ces symptômes restent légers.

Un risque minime d'effets plus sévères

À lire aussi

Dans ce même rapport, l'agence américaine a relevé plusieurs cas d'effets indésirables plus sévères parmi les 44.000 participants à l'essai clinique. Ceux-là ne concernent qu'entre 0 et 4,6% des sujets testés. Il s'agit notamment d'un cas de gonflement des ganglions et d'un autre cas de blessure au niveau de l'épaule après l'injection du vaccin. Quatre cas de "paralysie de Bell" sont également dénombrés parmi les patients vaccinés. 

Enfin, deux décès sont à dénombrer parmi les participants vaccinés. Ces morts ne sont pas liées au vaccin, rassure la FDA. Les risques de développer des effets secondaires graves demeurent donc très faibles. 

À écouter

Saison 2 - 9. Coronavirus : le point sur la course aux vaccins
13:22
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/