1 min de lecture Calvados

Bébés morts à Chambéry : le laboratoire Marette renonce à un "recours administratif"

Après la suspension de son activité, à la suite de la mort de trois nouveau-nés à l'hôpital de Chambéry en décembre, le laboratoire Marette a renoncé à "un quelconque recours administratif" contre cette décision.

Le laboratoire Marette, à Courseulles-sur-Mer, ici le 6 janvier 2014, a fourni des poches alimentaires à l'hôpital de Chambéry.
Le laboratoire Marette, à Courseulles-sur-Mer, ici le 6 janvier 2014, a fourni des poches alimentaires à l'hôpital de Chambéry. Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le laboratoire Marette de Courseulles-sur-mer (Calvados) a renoncé à "un quelconque recours administratif" contre la décision de suspension de son activité à la suite de la mort de trois nouveau-nés à l'hôpital de Chambéry en décembre, a indiqué mardi l'avocat du laboratoire, Me Matthieu Lemaire.

Le laboratoire, qui avait fourni les poches alimentaires mises en causes dans la mort des bébés, "a renoncé à former un quelconque recours administratif", a dit l'avocat qui avait envisagé cette option après la demande de suspension de l'activité annoncée par la ministre de la Santé Marisol Touraine la semaine dernière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Calvados Chambéry Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants