3 min de lecture Ligue 1 Conforama

OM-PSG, mercato, objectifs... Les confidences du président de Marseille

INVITÉ RTL - À trois jours de son premier Clasico au Vélodrome, Jacques-Henri Eyraud n'a éludé aucune question jeudi 23 février.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger OM-PSG, mercato, objectifs... Les confidences de Jacques-Henri Eyraud Crédit Image : BORIS HORVAT / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Gregory Fortune

Marseillais et amateurs de ballon rond ont découvert son visage le 29 août 2016. Assis à la gauche de Frank McCourt dans le bureau du maire Jean-Claude Gaudin, l'homme d'affaires de 48 ans traduisait les propos du repreneur américain de l'OM. Près de six mois plus tard, Jacques-Henri Eyraud s'est forgé un nom en Ligue 1, en est devenu un personnage qui compte, a opéré des choix forts. De la venue de Rudi Garcia au "rapatriement" de Dimitri Payet, "l'OM Champions Project" prend forme, en grande partie grâce à lui. 

14e au moment de sa prise de fonctions officielles, le 17 octobre, l'OM figure au 6e rang à l'heure de recevoir le meilleur ennemi de ses supporters, le Paris Saint-Germain, dimanche 26 février en clôture de la 27e journée de L1. Au match aller, fin octobre pour la première de Rudi Garcia, les Marseillais étaient parvenus à tenir tête aux Parisiens (0-0). Devant le public du Vélodrome, "on va essayer de décrocher cette victoire", promet Eyraud, persuadé que "dans le football, dans le sport en général, tout est toujours possible. Après, on affronte une montagne..." 


Concernant l'interdiction d'accès au stade aux supporters parisiens, décidée par le préfet de police des Bouches-du-Rhône, le successeur de Vincent Labrune affiche ses regrets. "Personnellement", il aurait préféré qu'ils puissent assister à ce Clasico. "Simplement, je crois que les conditions dans cet état d'urgence ne pouvaient pas être réalisées pour assurer une sécurité normale".

À lire aussi
Edinson Cavani, auteur d'un doublé face à Strasbourg, le 17 février 2018 Ligue 1 Conforama
PSG-Strasbourg : trois jours après sa défaite à Madrid, Paris repart de l'avant

Ce n'est pas le résultat d'un match qui va changer notre direction

Jacques-Henri Eyraud, président de l'OM
Partager la citation

Retour au terrain, au sport. Une victoire contre le tombeur du Barça en 8e de finale aller de Ligue des champions (4-0) donnerait-t-elle un coup d'accélérateur au projet marseillais ? "Pas du tout, répond-il du tac-au-tac. On ne réagit pas match après match. Cette victoire serait formidable, mais on a un projet à long terme et ce n'est pas le résultat d'un match qui va changer notre direction".

Selon lui, "une dynamique nouvelle" est déjà "en train de s'installer. Il y a de plus en plus de monde au Vélodrome, l'équipe s'améliore. On met en place les bases, les fondations, qui vont nous permettre de nous améliorer au fil du temps. Et encore une fois on est là pour longtemps. On travaille même sur des perspectives à long terme, on s'interroge sur ce que doit être l'OM dans cinq ans".

Reconstruction

En attendant, Jacques-Henri Eyraud en appelle à la patience. "Reconquérir un titre européen, ça ne va pas se faire tout de suite, ça va prendre du temps. Déjà, essayons de jouer les premiers rôles en France, et après on pourra s'intéresser à l'Europe, mais ça fait évidemment partie de nos objectifs". Pour cette fin de saison, il n'y en a pas. L'heure est toujours à la la "reconstruction". Les choses sérieuses vont s'accélérer "l'été prochain", pour préparer une saison pendant laquelle on devra commencer à jouer les premiers rôles".

Rendez-vous l'été prochain

Jacques-Henri Eyraud, président de l'OM
Partager la citation

Cela passera par un mercato ambitieux. Rêve-t-il d'un joueur en particulier ? "Moi je ne rêve pas. À Marseille, on a les crampons solidement ancrés dans le sol, c'est une ville du réel. On va quand même essayer de renforcer cette équipe, évidemment. Rendez-vous l'été prochain. On s'est interrogé sur la solidité de notre projet (cet hiver, ndlr). On a dépensé plus de 40 millions d'euros au mercato d'hiver, avec des joueurs de qualité internationale, des moins connus, des jeunes. On va continuer sur cet équilibre qui nous semble être le bon".

Dernier mot concernant Frank McCourt. Celui qui a réussi dans la presse hippique ne tarit pas d'éloges. "C'est un actionnaire formidable, un entrepreneur aguerri, quelqu'un qui a une vraie vision, un Irlandais de souche qui à l'esprit du combat et la passion pour le sport. L'OM a beaucoup de chance d'avoir un propriétaire comme lui". Promis, l'Américain n'est "pas à sec". Il continuera à investir, mais "de façon réfléchie et disciplinée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama PSG-OM Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787394131
OM-PSG, mercato, objectifs... Les confidences du président de Marseille
OM-PSG, mercato, objectifs... Les confidences du président de Marseille
INVITÉ RTL - À trois jours de son premier Clasico au Vélodrome, Jacques-Henri Eyraud n'a éludé aucune question jeudi 23 février.
http://www.rtl.fr/sport/football/om-psg-mercato-objectifs-les-confidences-du-president-de-marseille-7787394131
2017-02-23 21:01:46
http://media.rtl.fr/cache/vy9D8_r-WKTS1RUQnToQnw/330v220-2/online/image/2017/0223/7787394230_le-president-de-l-om-jacques-henri-eyraud-en-octobre-2016.jpg