3 min de lecture Jeux Olympiques

Paris 2024 : quels sont les arguments des opposants aux JO ?

ÉCLAIRAGE - L'attribution des Jeux Olympiques d'été à la France dans sept ans ne fait pas que des heureux. Tour d'horizon de ces mécontents.

Manifestation contre l'organisation des JO 2024 à Boston, aux USA, en février 2015
Manifestation contre l'organisation des JO 2024 à Boston, aux USA, en février 2015 Crédit : Charles Krupa/AP/SIPA
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

"Enfin" pour L'Équipe, "Euphorisant pour Aujourd'hui en France, "une fierté" pour Zinédine Zidane, rassemblements joyeux sous la Tour Eiffel, à Saint-Denis ou Marseille. L'officialisation de l'attribution des Jeux Olympiques 2024 à Paris, mercredi 13 septembre à Lima par le CIO, a largement été saluée à travers toute la France comme une bonne nouvelle.

Si les interrogations demeurent toujours présentes sur le budget consacré à l'événement, son augmentation potentielle en cours de route, nom de Français se réjouissent d'accueillir la grand messe sportive pour la première fois depuis 1924. Parallèlement, le dossier parisien promet des Jeux écologiquement et socialement responsables, basés principalement sur des sites existants ; de fortes retombées économiques sont attendues.

À lire aussi
Tony Estanguet, à Lima le 13 septembre 2017 Jeux Olympiques
JO 2024 : polémique autour du salaire de Tony Estanguet


Cet "unanimisme" énerve profondément Élisabeth Lévy, rédactrice en chef du magazine Causeur. "C’est la religion nationale. Les journalistes sont devenus des propagandistes", estime-t-elle. "Il y a des tas de villes qui se sont retirées (Boston, Hambourg, Budapest, Rome, ndlr). Il n’y a pas un journal, pas un média, qui a envoyé un journaliste pour enquêter pour savoir pourquoi. Ce serait quand même intéressant, mais ça on ne veut pas le savoir", argumente-t-elle encore.

On est les champions avant, et puis après on va payer la facture.

Jean-Claude Dassier
Partager la citation

Chez Jean-Claude Dassier, l'ancien directeur des sports de TF1 et ancien président de l’OM, le son de cloche est différent mais la finalité la même : il "n’a jamais été un supporter de cette candidature. Je pense que l’on a autre chose à faire dans ce pays pour le moment (…), dans les semaines, les mois et les années qui viennent que de consacrer des milliards à un événement sportif certes important".

S'il "va essayer de faire en sorte que ça se passe bien" parce qu'il "met au-dessus de tout l’intérêt supérieur du pays", qu'il "n'a rien contre les Jeux Olympiques", l'homme de 76 ans estime "que ça ne tombe pas si bien qu’on le croit pour ce pays, à un moment où on doit l’appeler à des efforts assez considérables. On n’a plus un sou en caisse (…) Répandre dans ce pays le sentiment d’euphorie, d’une France qui gagne alors que l’on a rien fait encore pour que la France recommence à gagner (…) On est les champions avant, et puis après on va payer la facture".

Malgré ses réticences, Jean-Claude Dassier ne signera pas la pétition lancée par le collectif "Non aux JO 2024 à Paris" et qui appelle à la tenue d'un référendum - il n'en signe jamais. Il n'a pas non plus participé au rassemblement "contre les Jeux Olympiques et le Grand Paris de la spéculation" du mercredi 13 septembre à 17h dans le parc de Bercy. 

Déferlement sur les réseaux sociaux

Parallèlement, sur les réseaux sociaux, les messages de mécontents se multipliaient. "On n’a pas des milliards à claquer", a lancé une certaine Lina. Franck regrette que "la capitale devienne un terrain de jeu pour les multinationales au détriment des Parisiens". Jeanne ajoute au coût "l’insécurité maximale, les bouchons, la saleté".

Ghislaine, elle, craint que les prix billets de train augmentent pour les gens qui travaillent, d’autres que les JO provoquent la bétonisation de plusieurs parcs, notamment à La Courneuve. Enfin, pour Florian, "il n’y a plus d’argent pour les bibliothèques, les hôpitaux, les écoles, les piscines, l’environnement, mais pour les JO on en trouve". Peut-être changeront-ils d'avis d'ici sept ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux Olympiques JO 2024 Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790096517
Paris 2024 : quels sont les arguments des opposants aux JO ?
Paris 2024 : quels sont les arguments des opposants aux JO ?
ÉCLAIRAGE - L'attribution des Jeux Olympiques d'été à la France dans sept ans ne fait pas que des heureux. Tour d'horizon de ces mécontents.
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/paris-2024-quels-sont-les-arguments-des-opposants-aux-jo-7790096517
2017-09-17 10:10:00
http://media.rtl.fr/cache/gkJL0bVE5rI8zV7LPqUgVw/330v220-2/online/image/2017/0914/7790096612_manifestation-contre-l-organisation-des-jo-2024-a-boston-aux-usa-en-fevrier-2015.jpg