3 min de lecture Formule 1

VIDÉOS - Formule 1 - Grand Prix de Chine : Hamilton toujours plus rapide

COMPTE-RENDU - Sur le circuit de Shanghai, le Britannique a signé la 75e pole position de Mercedes en 150 participations.

Lewis Hamilton en pole position en Chine, samedi 8 avril 2017.
Lewis Hamilton en pole position en Chine, samedi 8 avril 2017. Crédit : GREG BAKER / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

D'un match à deux en 2016, est-on passé à un match à quatre en 2017 ? Deux semaines après la victoire inattendue de Sebastian Vettel en Australie, Mercedes et Ferrari se sont livrées à une nouvelle bataille sans merci lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Chine, samedi 8 avril. Sebastian Vettel et Kimi Raïkkönen ont eu beau respectivement dominé la Q1 et la Q2, les pilotes Ferrari n'ont cependant pas concrétisé en Q3 et résisté à l’indéboulonnable Lewis Hamilton, seul pilote à avoir réussi la pole en 2017.

En 1'36"678 sur un tour, le triple champion du monde signe sa 63e pole et pulvérise le record que détenait encore Michael Schumacher (1'32"238). "Les Ferrari avaient l'air tellement rapides mais j'ai réussi à creuser l'écart petit à petit. C'est excitant pour moi car nous nous battons vraiment avec ces gars", a poursuivi le quadruple vainqueur en Chine. "C'est l'essence même de la course. Cela vous pousse à viser plus haut à chaque fois que vous entrez sur la piste." 

À lire aussi
Vettel devant Bottas, au GP du Brésil le 12 novembre 2017 formule 1
Formule 1 - Grand Prix du Brésil : Vettel fait déchanter Bottas

La même grille qu'à Melbourne

Comme à Melbourne quinze jours plus tôt, le Britannique a pris le dessus sur Sebastian Vettel. Chanceux, l'Allemand s'est maintenu sur la première ligne pour un seul millième de seconde au dépend de Valtteri Bottas (Mercedes). Nos confrères de L'Équipe se sont amusés à convertir ce plus faible écart en distance : il ne représente que 5,9 centimètres. "Je n'arrive pas à y croire, c'était le tour parfait", a réagi le quadruple champion du monde (2010-2013), qui n'a toutefois pas dit son dernier mot. "Je pense que nous pouvons encore nous améliorer. On verra à quoi la course ressemblera demain, dans des conditions différentes." Le retour de la pluie est en effet attendu dimanche.

L'ancien pilote Williams-Mercedes n'a pas encore déniché le réglage parfait qui lui permettrait de rivaliser avec son coéquipier. Quant à Kimi Raïkkönen (Ferrari), l'autre Finlandais du plateau, il est relégué à la quatrième place, à quatre dixièmes de secondes du poleman. Daniel Ricciardo (Red Bull) et Felipe Massa (Williams) se partagent la troisième ligne. La grille de départ de ce Grand Prix de Chine ressemble en tous points à celle de Melbourne.

Une Renault en Q3, une première depuis 2006

Depuis le retour de Renault en Formule 1 en 2006, cela ne s'était jamais produit. Nico Hülkenberg a réalisé l'exploit de hisser sa monoplace au losange dans le top 10, soit la dernière partie des qualifications. Le pilote allemand, qui s'était distingué en participant aux 24 Heures du Mans, a toutefois dû se contenter d'un seul tour rapide. Il s'élancera dimanche depuis la 7e place.

Pour le reste du paddock français, cette séance de qualifications a très vite viré au cauchemar. Dès la fin de la première partie des qualifications, les espoirs des pilotes français, Romain Grosjean, qui s'est fait une belle frayeur avec un tête-à-queue sur la ligne droite de départ-arrivée, et Esteban Ocon, ont été enterrés. La sortie de piste d'Antonio Giovinazzi, l'Italien de chez Sauber, dans les toutes dernières secondes de la Q1 a empêché les tricolores d'améliorer leur chrono.

Au micro de nos confrères de Canal +, Esteban Ocon nourrit des regrets. "J'allais améliorer, j'allais en Q2 facilement, ce n'est pas de chance...", résume le Normand, qui compte sur la pluie en course pour remonter. Le Français, auréolé de son premier point en Formule 1 en Australie, s'élancera très loin de son coéquipier, Sergio Perez, auteur d'un 8e temps prometteur.

Grille de départ du Grand Prix de Chine 2017

1. Lewis Hamilton (Mercedes)
2. Sebastian Vettel (Ferrari)
3. Valtteri Bottas (Mercedes)
4. Kimi Raïkkönen (Ferrari)
5. Daniel Ricciardo (Red Bull)
6. Felipe Massa (Williams-Mercedes)
7. Nico Hülkenberg (Renault)
8. Sergio Perez (Force India-Mercedes)
9. Daniil Kvyat (Toro Rosso-Renault)
10. Lance Stroll (Williams-Mercedes)
11. Carlos Sainz Jr (Toro Rosso-Renault)
12. Kevin Magnussen (Haas-Ferrari)
13. Fernando Alonso (McLaren-Honda)
14. Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari)
15. Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
16. Max Verstappen (Red Bull)
17. Esteban Ocon (Force India-Mercedes)18. Antonio Giovinazzi (Sauber-Ferrari - pénalisé de cinq places pour un changement de boîte de vitesse)
19. Romain Grosjean (Haas-Ferrari - pénalisé de cinq places pour pour ne pas avoir ralenti alors que le drapeau jaune avait été brandi)
20. Jolyon Palmer (Renault - pénalisé de cinq places pour pour ne pas avoir ralenti alors que le drapeau jaune avait été brandi)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formule 1 Chine Shanghai
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788021621
VIDÉOS - Formule 1 - Grand Prix de Chine : Hamilton toujours plus rapide
VIDÉOS - Formule 1 - Grand Prix de Chine : Hamilton toujours plus rapide
COMPTE-RENDU - Sur le circuit de Shanghai, le Britannique a signé la 75e pole position de Mercedes en 150 participations.
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/formule-1-grand-prix-de-chine-hamilton-toujours-plus-rapide-7788021621
2017-04-08 10:31:00
http://media.rtl.fr/cache/-z5IpuFDZp3tkngBbNYXpg/330v220-2/online/image/2017/0408/7788023734_lewis-hamilton-en-pole-position-en-chine-samedi-8-avril-2017.jpg