3 min de lecture Cinéma

"Divines" : 4 bonnes raisons de regarder le premier film d'Houda Benyamina

"Divines", de la réalisatrice française Houda Benyamina, est bien plus qu'un film "de banlieue". Explications en 4 points.

>
DIVINES Bande Annonce (Drame, 2016) Crédit Image : Easy Tiger | Date :
ArièleBonte
Arièle Bonte

La banlieue, ses voitures qui crament, ses affrontements entre force de l'ordre et jeunes des quartiers. Il y a celles et ceux qui rêvent d'une vie meilleure, s'accrochent à leurs rêvent, suivent la religion de leurs parents, ou ont abandonné toute foi pour choisir la délinquance comme dernier salut. 

Dounia est de ces filles-là. Ado avide d'argent et de pouvoir, elle n'a qu'un but : réussir à entrer, avec sa meilleure amie Maimouna, dans le cercle très fermé de Rebecca, dealeuse du coin connue et respectée.

À lire aussi
Rose McGowan à Montauk, aux États-Unis, le 23 juillet 2017 Cinéma
Affaire Weinstein : le combat de Rose McGowan ("Charmed") pour la vérité

Dans Divines, Houda Benyamina signe un premier film troublant et bouleversant où les codes du conte sont renversés au prix de nombreux sacrifices : l'amour, l'amitié et même la vie sont menées à rudes épreuves dans ce long-métrage diffusé ce soir du mardi 19 septembre sur Canal +. On vous explique pourquoi il ne faut pas passer à côté.  

1. Un film plébiscité par la critique

Houda Benyamina et les actrices de "Divines" lors de la remise des prix du festival de Cannes 2016
Houda Benyamina et les actrices de "Divines" lors de la remise des prix du festival de Cannes 2016 Crédit : NIVIERE/VILLARD/SIPA

Inconnu au grand bataillon du cinéma français, Houda Benyamina est entrée par la grande porte du Festival de Cannes en remportant avec Divines le prix de la Caméra d'Or (qui récompense justement le premier film d'un réalisateur ou d'une réalisatrice), lors de la 69ème édition du célèbre festival

La presse a été unanime sur la qualité du film, également récompensé de plusieurs César (Meilleur jeune espoir féminin, Meilleure première œuvre, Meilleure actrice dans un second rôle), Lumières de la presse étrangère (révélation féminine de l'année, meilleur premier film) et a été nommé pour le Golden Globe 2017 du meilleur film en langue étrangère.

Bref, vous l'aurez compris, avec Divines, vous pouvez y aller les yeux fermés. 

2. Les nouveaux visages du cinéma français

Oulaya Amamra et Jisca Kalvanda, récompensées des César
Oulaya Amamra et Jisca Kalvanda, récompensées des César Crédit : Anthony Ghnassia/SIPA

Oulaya Amamra (Dounia), Jisca Kalvanda (Rebecca), Déborah Lukumuena (Maimouna), Kevin Mischel (Djigui) sont tous des nouveaux (jeunes) visages du cinéma français.

Mais chacune de leurs interprétations sont dignes des plus grands tant elles passent d'une émotion à l'autre dans un claquement de doigts. Retenez bien leurs noms, ils risquent de resurgir très bientôt sur grand écran et ailleurs.

Oulaya Amamra sera notamment à l'affiche de Mr. Freeze, le prochain film de Romain Gavras, avec Isabelle Adjani et Vincent Cassel, tandis que Kevin Mischel était dans une pièce du "off" du festival d'Avignon cet été.

3. Un regard unique sur la banlieue

Oulaya Amamra dans "Divines"
Oulaya Amamra dans "Divines" Crédit : Easy Tiger

2005, les banlieues parisiennes flambent au JT du 20 heures. Ce sont ces images d'émeutes qui inspireront Houda Benyamina à réaliser Divines

La réalisatrice a choisi de raconter les événements de l'intérieur afin de montrer au spectateur l'autre versant du décor. Celui d'une jeunesse laissée de côté, méprisée, vivant dans la pauvreté et qui croit n'avoir d'autres choix : celui de répondre par la violence pour se faire entendre. 

Divines ne donne pas de leçon de moral mais, par une habile construction du récit, propose simplement "un constat", selon les propres mots de Houda Benyamina. 

4. Un film qui va vous donner "du clitoris"

"T'as du clito" lance Rebecca à Dounia dans "Divines"
"T'as du clito" lance Rebecca à Dounia dans "Divines" Crédit : Easy Tiger

"T'as du clitoris, j'aime bien", lance Rebecca, la dealeuse, à Dounia, sa nouvelle protégée. Au-delà d'être une chronique sur la banlieue, Divines est aussi un film puissant sur les femmes.

Ce sont elles les maîtres du jeu et de leur destin. Elles prennent le pouvoir, usent des travers des hommes pour obtenir ce qu'elles désirent le plus : leur indépendance. Inspirant, n'est-ce pas ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790151536
"Divines" : 4 bonnes raisons de regarder le premier film d'Houda Benyamina
"Divines" : 4 bonnes raisons de regarder le premier film d'Houda Benyamina
"Divines", de la réalisatrice française Houda Benyamina, est bien plus qu'un film "de banlieue". Explications en 4 points.
http://www.rtl.fr/girls/style/divines-4-bonnes-raisons-de-regarder-le-premier-film-d-houda-benyamina-7790151536
2017-09-19 14:05:00
http://media.rtl.fr/cache/QSbsxs7LvkQyutKt2yUeUA/330v220-2/online/image/2017/0919/7790151577_oulaya-amamra-dans-divines.jpg