1 min de lecture Intimité

Pourquoi des femmes décident de rester "poilues au mois de février" ?

L'opération "Get Hairy February" a été lancée ce mois-ci en Australie. L'objectif : encourager les Australiennes à aimer leur corps et lutter contre les violences faites aux femmes.

Capture d'écran du court-métrage "My Body, My Hair"
Capture d'écran du court-métrage "My Body, My Hair" Crédit : Vimeo/Veronika Reichenberger
ArièleBonte
Arièle Bonte

Seriez-vous prêtes à arrêter de vous épiler durant tout le mois de février ? C'est le challenge qu'a lancé une organisation, basée en Australie. Baptisé "Get Hairy February", ce mouvement a plusieurs objectifs : permettre aux femmes de se libérer des conventions sociales et d'accepter leurs corps au naturel, ouvrir la conversation sur ces stéréotypes de genre (une femme devrait avoir les jambes ou les aisselles complètement lisses, par exemple) et lutter contre les violences faites aux femmes.

Parce qu'en prenant part à ce challenge, les femmes qui le suivent ne vont pas ne contenter de laisser pousser leurs poils en toute passivité, elles vont également s'engager à récolter des fonds pour le service en Australie qui s'occupe de soutenir les victimes de viols et violences conjugales dans le pays. 

S'il est localisé en Australie, ce mouvement est amené à vivre sur Internet et donc, grandir au-delà des frontières. N'importe qui peut le rejoindre, faire un don en ligne et bousculer les idées reçues sur les poils.

À lire aussi
Jack Parker est l'auteure du blog "Passion Menstrues" et d'un livre sur "Le grand mystère des règles" Intimité
Jack Parker : "Les règles ne sont pas exclusivement un sujet féminin"

"Pendant tout le mois de février, je vais me laisser pousser les poils des aisselles et des jambes pour récolter des fonds à destination de femmes ayant été victimes de violences domestiques", écrit une jeune femme sur Instagram.

"Cela va être effrayant pour moi, parce que j'ai peu confiance en moi et je ne suis pas vraiment dans cet état d'esprit body positive. Cependant, je fais cela pour la bonne cause et pour des femmes qui ont subi quelque chose de bien plus effrayant", ajoute-t-elle. 

Comme le souligne le site de "Get Hairy February", "Aujourd'hui des filles de 10 ans s'épilent les poils pour éviter d'être 'embarrassées' par leurs corps au naturel." Une pratique qui interroge lorsque l'on sait que s'épiler le pubis augmente les risques d'infections.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intimité Australie
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787037319
Pourquoi des femmes décident de rester "poilues au mois de février" ?
Pourquoi des femmes décident de rester "poilues au mois de février" ?
L'opération "Get Hairy February" a été lancée ce mois-ci en Australie. L'objectif : encourager les Australiennes à aimer leur corps et lutter contre les violences faites aux femmes.
http://www.rtl.fr/girls/intime/un-mouvement-demande-aux-femmes-d-etre-poilues-au-mois-de-fevrier-7787037319
2017-02-02 12:49:00
http://media.rtl.fr/cache/P7e5keQyVYoFGgkrzBZBfQ/330v220-2/online/image/2017/0202/7787038953_capture-d-ecran-du-court-metrage-my-body-my-hair.jpg