3 min de lecture Intimité

Dysmorphophobie : quel est ce trouble évoqué par Kim Kardashian ?

L'héroïne de la télé-réalité "L'Incroyable Famille Kardashian" a affirmé dans son émission être atteinte d'un trouble de dysmorphophobie corporelle. L'occasion de revenir sur cette obsession du corps.

Kim Kardashian lors du défilé Tom Ford à New York, le 6 septembre 2017
Kim Kardashian lors du défilé Tom Ford à New York, le 6 septembre 2017 Crédit : Charles Sykes/AP/SIPA
ArièleBonte
Arièle Bonte

On peut penser ce que l'on veut de la télé-réalité mais, parfois, elle éclaire sur des sujets que le commun des mortels préfère ne pas exposer au grand jour. Dans L'Incroyable Famille Kardashian, l'émission qui a permis à toute une famille (les Kardashian/Jenner) de se construire une notoriété mondiale, Kim Kardashian montre une nouvelle fois ses faiblesses.

Après avoir été immortalisée en pleine crise de panique, la femme d'affaires s'est laissé filmer - durant l'émission du dimanche 15 octobre - dans un autre moment de vulnérabilité, permettant au passage de briser le tabou autour de la dysmorphophobie et, plus généralement, de la problématique du rapport à son corps.

À lire aussi
Beyonce Knowles, Michelle Williams et Kelly Rowland sur le plateau de Good Morning America, le 16 novembre 2004, à New York Intimité
Destiny's Child : Michelle Williams brise le tabou autour du suicide

On est en mai 2017, Kim Kardashian se rend au prestigieux Met Gala à New York. Cet événement caritatif a deux objectifs : récolter des fonds pour l'institut de costume du MoMa et mettre au défi ses invités en leur imposant un dress code. L'occasion idéale pour scruter le sens du style de chacun et de chacune... et déceler quelques imperfections ?

Crise de panique

C'est en tout cas dans cet état d'esprit que Kim Kardashian était en mai dernier en se rendant au Met Gala. Alors que les caméras de son émission de télé-réalité tournent, cette dernière commence à paniquer à propos de son apparence physique. En cause : des photos d'elle en maillot de bain lors d'un séjour en vacances au Mexique, en avril dernier.

Des semaines plus tard, elles circulent encore sur Internet, et sont commentées chaque jour sur la Toile. En conséquence, Kim Kardashian affirme avoir développé une dysmorphophobieavait-elle déjà confié dans l'épisode du 8 octobre, rapporte le site People.

"Quand vont-ils arrêter avec cette histoire ? On développe une carapace quand on a traversé beaucoup de choses, mais ces photos ne cessent de revenir tous les jours et ils ne me laisseront pas tranquille. Je sais que je peux supporter n'importe quoi, et si finalement je ne peux pas... qui peut ?", a expliqué Kim Kardashian dans l'émission du dimanche 15 octobre, rapporté une fois de plus par le site People

Kim Kardashian se demande alors pourquoi elle "s'offre au regard des autres" et "pourquoi est-ce [qu'elle] ne reste pas à la maison ?".

Un effet de loupe grossissant

La dysmorphophobie corporelle, ce dont souffre Kim Kardashian selon ses propres dires, n'a rien d'une lubie imaginaire. Il s'agit d'un véritable trouble de la perception de soi pouvant entraîner une anxiété, un repli sur soi et une phobie sociale. 

Katharine A. Philipps, spécialiste de ce trouble à l’hôpital de Rhode Island, explique qu'il convient de "différencier" la dysmorphophobie "d'un souci normal de l'apparence", peut-on lire dans un article de SlateConcrètement, une personne atteinte de ce trouble est persuadée que son apparence physique n'est qu'une accumulation de défauts (bien souvent imaginaires, eux, pour le coup), qui sera donc perçue comme horrible aux yeux des autres.

Elle va sans cesse et pendant plusieurs heures se préoccuper de son corps, le juger, surveiller le moindre centimètre carré en quête d'une anomalie. Le cerveau ne voit le corps que par petites parties, comme un effet de loupe grossissant, et ne peut l'envisager comme un ensemble. 

Pour contrer la dysmorphophobie, la personne qui en souffre va parfois cacher des parties de son corps grâce à des vêtements, utiliser du maquillage pour gommer une cicatrice par ici, s'adonner au contouring par-là. 

60% des victimes sont des femmes

Si Kim Kardashian semble s'être autodiagnostiquée (elle n'a en tout cas pas rendu public un diagnostic médical), il est indispensable de passer par la case médecin, si vous vous reconnaissez dans ces symptômes ou d'encourager un ou une amie dans ce cas à se diriger vers un professionnel ou une professionnelle de la santé. 

Au même titre que d'autres troubles mentaux liés à l'apparence physique (comme les troubles du comportement alimentaire, l'anorexie, la boulimie), certaines personnes ne se rendent pas compte de leur obsession ou choisissent de ne pas en parler par honte ou peur d'être jugées. "Vous n’êtes pas seul(e). Cela se soigne. Il existe de bons traitements, à la fois des thérapies et des médicaments", assure Katharine A. Philipps.

Selon la spécialiste1 personne sur 50 est atteinte de ce trouble aux États-Unis et plus de 60% sont des femmes, de n'importe quel âge. Preuve qu'il s'agit d'un trouble pouvant toucher n'importe qui... même une femme considérée par beaucoup comme étant une icône de la beauté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intimité Kim Kardashian Complexes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790538206
Dysmorphophobie : quel est ce trouble évoqué par Kim Kardashian ?
Dysmorphophobie : quel est ce trouble évoqué par Kim Kardashian ?
L'héroïne de la télé-réalité "L'Incroyable Famille Kardashian" a affirmé dans son émission être atteinte d'un trouble de dysmorphophobie corporelle. L'occasion de revenir sur cette obsession du corps.
http://www.rtl.fr/girls/intime/dysmorphophobie-quel-est-ce-trouble-evoque-par-kim-kardashian-7790538206
2017-10-18 07:15:00
http://media.rtl.fr/cache/nsQSC-KEQGFesSXh4Qb14g/330v220-2/online/image/2017/1017/7790556142_kim-kardashian-lors-du-defile-tom-ford-a-new-york-le-6-septembre-2017.jpg