43 réfugiés attendus lundi en France, 6 autres recalés par les services de renseignement

INFO RTL - Ces réfugiés ont fait l'objet d'un triple contrôle de sécurité de la part des services de renseignements français, au cours duquel 6 personnes ont été écartées, car des doutes subsistaient sur leur origine.

Des migrants en Allemagne en 2015 (illustration)
Crédit : ANDREAS GEBERT / DPA / AFP
Des migrants en Allemagne en 2015 (illustration)

43 réfugiés. C'est le nombre de personnes, parmi lesquelles 32 Syriens, 8 Irakiens et 3 Érythréens, attendues lundi 25 janvier en France. Passées par les hotspots européens installés en Grèce, elles font partie du premier "quota de solidarité" mis en place après la signature des accords cet automne entre les différents pays de l'Union européenne.

Alors qu'au moins deux des kamikazes du 13 novembre étaient passés par la Grèce pour regagner l'Hexagone en se faisant passer pour des migrants, un triple contrôle de sécurité a été mené sur chacun des réfugiés afin de s'assurer de leur identité. En premier lieu, ce sont les policiers grecs qui ont enregistré les identités et les empreintes digitales. Puis deux équipes françaises se sont également rendues sur place, à Athènes. C'est d'abord celle de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui est intervenue avec ses officiers qui maîtrisent les dialectes arabes et connaissent très bien le Proche-Orient. Ils ont ainsi pu jauger aisément de la véracité des récits.

Des hommes des services de renseignement français ont également mené des entretiens et croisé les identités de ces demandeurs d'asile avec leurs fichiers terroristes. Il s'agit donc là d'un principe de précaution maximum afin qu'aucun soupçon ne plane sur ces réfugiés. Preuve de la rigidité de ces contrôles : six réfugiés ont été écartés, selon nos informations, car des doutes subsistaient sur leur origine.

24.000 réfugiés attendus sur deux ans

Ces 43 réfugiés arriveront en avion lundi avant de prendre la direction de la Loire-Atlantique. Ces familles seront accueillies dans un centre d'accueil temporaire alors qu'ils patientaient depuis plusieurs semaines dans des centres d'urgence sur les îles grecques. Une arrivée qui devrait être la première d'une longue série alors que la France a accepté d'accueillir 24.000 réfugiés sur deux ans en provenance de Grèce et d'Italie.

Mais depuis la signature de l'accord sur les quotas, les autorités grecques tardent à mettre en place les centres d'orientation et de contrôle des migrants. C'est désormais choses faite. Une fois en France, ces hommes et ces femmes vont d'abord effectuer les démarches nécessaires pour obtenir le statut officiel de réfugiés. Ensuite, le réseau de solidarité mis en place par les mairies et les particuliers devra montrer son efficacité pour les aider à trouver un logement, un travail et un avenir.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781493123
43 réfugiés attendus lundi en France, 6 autres recalés par les services de renseignement
43 réfugiés attendus lundi en France, 6 autres recalés par les services de renseignement
INFO RTL - Ces réfugiés ont fait l'objet d'un triple contrôle de sécurité de la part des services de renseignements français, au cours duquel 6 personnes ont été écartées, car des doutes subsistaient sur leur origine.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/migrants-43-refugies-attendus-lundi-en-loire-atlantique-7781493123
2016-01-22 06:00:00
http://media.rtl.fr/cache/6BmLrBr9j_eLLlU8n74RVg/330v220-2/online/image/2015/0914/7779715690_allemagne.jpg