2 min de lecture Jean-Pierre Raffarin

Migrants : "Le temps des quotas est venu", dit Jean-Pierre Raffarin

LE GRAND JURY - L'ancien Premier ministre estime qu'il faut des "quotas à la canadienne" pour les migrants économiques.

Benjamin Sportouch Le Grand Jury Benjamin Sportouch
>
Le "Grand Jury" - Jean-Pierre Raffarin - Partie 1 du 06/09/2015 Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Face au nombre croissant de migrants et réfugiés qui tentent de rejoindre l'Europe ces derniers mois, Jean-Pierre Raffarin estime que "le temps des quotas est venu". Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, dimanche 6 septembre, l'ancien Premier ministre s'est prononcé en faveur d'une "politique organisée" entre les pays de l'Union européenne, alors que François Hollande a préféré parler de "mécanisme permanent et obligatoire".

"Cela permettra de dire aux gens : il y a des limites, on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, donc on plafonne", préconise-t-il. Pour les migrants économiques, sa solution serait de s'appuyer sur le modèle choisi par le Canada. "Je crois qu'il nous faudra, un jour ou l'autre, une politique de quotas à la canadienne. Le pays accueille ce qu'il est capable d'intégrer. Si on a besoin de médecins, de jeunes étudiants, d'ouvriers agricoles... on fait en sorte qu'on accueille ceux auxquels on donne un avenir", prône-t-il, en affirmant que la France doit assumer "le don de la paix immédiate" et "le don de l'avenir, avec l'intégration".

Raffarin veut un haut-commissaire aux réfugiés

Avec cette mesure, le sénateur de la Vienne pense que les Français porteront un regard plus favorable sur l'immigration. "Le temps est venu de faire en sorte que l'idée de quotas puisse imposer l'idée, dans l'opinion, qu'une politique d'immigration est une politique maîtrisée. Tout le problème de la peur, c'est la non-maîtrise. Et c'est parce que ce n'est pas maîtrisé, que l'opinion publique est inquiète", explique-t-il en estimant par ailleurs que "Schengen est à repenser".

À lire aussi
Jean-Pierre Raffarin, invité de RTL le 5 septembre 2017 Les Républicains
Les Républicains : face à Wauquiez, Raffarin veut "soutenir la jeune génération"

Jean-Pierre Raffarin, qui exprime ses "convictions chrétiennes" et son "humanisme", juge utile qu'une ligne directrice soit mise en oeuvre par une personne en particulier à propos de l'accueil de réfugiés qui fuient leur pays en guerre. "Il devrait y avoir une personnalité de premier plan, un haut-commissaire aux réfugiés, quelqu'un de désigné, qui assume l'incarnation d'une politique et donne une parole de vérité. Il faut une politique nationale de l'accueil", recommande-t-il, en précisant qu'il est "complètement désintéressé" par cet éventuel poste puisqu'il n'est "candidat à rien".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Pierre Raffarin Réfugiés Migrants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779629411
Migrants : "Le temps des quotas est venu", dit Jean-Pierre Raffarin
Migrants : "Le temps des quotas est venu", dit Jean-Pierre Raffarin
LE GRAND JURY - L'ancien Premier ministre estime qu'il faut des "quotas à la canadienne" pour les migrants économiques.
http://www.rtl.fr/actu/politique/refugies-le-temps-des-quotas-est-venu-dit-jean-pierre-raffarin-7779629411
2015-09-06 14:25:00
http://media.rtl.fr/cache/TAzNzqmWeattSLOCciWyjw/330v220-2/online/image/2015/0906/7779629388_jean-pierre-raffarin-etait-l-invite-du-grand-jury-dimanche-6-septembre-2015.JPG