2 min de lecture Humour

Laurent Gerra imitant François Mitterrand : "Ne me raconte pas la fin du dernier SAS !"

REPLAY - Ce jeudi 26 janvier, François Mitterrand, Guy Lux et Enrico Macias sont imités par Laurent Gerra.

Laurent Gerra
Laurent Gerra Crédit : Elodie Grégoire
Laurent Gerra et Jade

Nous sommes en 1981. Dans cette nouvelle lettre inédite, François Mitterrand raconte à sa maîtresse, les derniers événements de sa vie de futur président de la Ve République. "Ô mon Anne, Ô ma Monalisa, Ô ma divine idylle", déclame l'ancien chef de l'État, imité par Laurent Gerra. "Me voilà dans ma loge, après mon débat avec Giscard. Cette année, il n’y avait pas Jacqueline Baudrier et Alain Duhamel (il a dû prendre une retraite bien méritée), mais Michèle Cotta et Jean Boissonnat. Ce Boissonnat, c’est un pinailleur : toujours à vouloir vérifier les chiffres que j’ai inventés pour mon programme", poursuit-il.

"Cette fois, tu as vu, mon Anne, je ne me suis pas laisser faire par le vieux. Quand il m’a demandé le cours du mark, j’ai sorti les canines, j’ai battu des cils et je lui ai répondu du tac-au-tac : 'Je ne suis pas votre élève et vous n'êtes pas le président de la République ici, vous êtes simplement mon contradicteur'.  Vous avez tendance à reprendre le refrain d'il y a sept ans : l'homme du passé. C'est quand même ennuyeux que, dans l'intervalle, vous soyez devenu, vous, l'homme du passif", narre François Mitterrand.

À lire aussi
Laurent Gerra humour
Laurent Gerra imitant Jacques Chirac : "Hier encore, j'avais 20 ans"

"Après mon élection, je compte voyager et compléter ma collection de chapeaux. Il faudra que j’en parle au protocole de l’Élysée. J’en veux un à chaque déplacement. En plus du bob marron que tu m’as offert et qui ne me quittera pas, j’ai déjà repéré un sombrero mexicain, un chapeau de cow-boy du Texas et pourquoi pas une de ces toques africains multicolores avec une boule au bout d’une ficelle. C’est rigolo et ça change un peu", poursuit-il, toujours imité par Laurent Gerra.

Il lit encore : "J’ai une énorme pile de livres en retard, au moins quatre Brigades mondaines et les trois derniers SAS ! Je les ai cachés sous des piles d’éditions originales de Chardonne, Chateaubriand, Barrès, Drieu La Rochelle. Ça les épate toujours, les éditions en vieille peau, ces gogos de journalistes. Surtout ne me raconte pas la fin, mais il paraît que dans Guêpier en Angola, le Prince Malko se laisse séduire par l’espionne russe à gros seins qui avait voulu le défenestrer dans Les trois veuves de Hong Kong. J’ai hâte de voir comment ça finit".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786929710
Laurent Gerra imitant François Mitterrand : "Ne me raconte pas la fin du dernier SAS !"
Laurent Gerra imitant François Mitterrand : "Ne me raconte pas la fin du dernier SAS !"
REPLAY - Ce jeudi 26 janvier, François Mitterrand, Guy Lux et Enrico Macias sont imités par Laurent Gerra.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/laurent-gerra-imitant-francois-mitterrand-ne-me-raconte-pas-la-fin-du-dernier-sas-7786929710
2017-01-26 09:38:06
http://media.rtl.fr/cache/zH3mnIf7xftmVUkJKSptqA/330v220-2/online/image/2014/0422/7771349168_laurent-gerra.jpg