4 min de lecture Présidentielle 2017

Résultats élection présidentielle 2017 : les 9 chiffres à retenir du premier tour

ÉCLAIRAGE - Outre le résultat final du premier tour, qui offrira un duel inédit entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, retour sur certains chiffres symboliques.

Les bulletins de vote, lors du premier tour de la présidentielle 2017
Les bulletins de vote, lors du premier tour de la présidentielle 2017 Crédit : Frederick FLORIN / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Les électeurs ont rendu leur verdict. Après de longs mois d'une campagne présidentielle inédite, marquée par l'élimination de certains poids lourds politiques, la montée de l'extrême droite ou encore les affaires politico-judiciaires, les Français ont choisi les deux derniers candidats pour un duel de second tour inédit sous la Ve République : Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Le leader "En Marche !", arrivé en tête des votes (23,86%), a réussi son pari et devance ainsi la présidente du Front national (21,43%). Des résultats qui symbolisent le rejet des partis traditionnels français alors que François Fillon (19,94%), Jean-Luc Mélenchon (19,62%) et Benoît Hamon (6,35%) ont été éliminés au soir du premier tour.

À lire aussi
Patrick Stefanini, invité de RTL le 24 novembre 2017 présidentielle 2017
Les Républicains : il faut "faire l'inventaire de la défaite", dit Patrick Stefanini

Outre ces résultats, dans le détail, certains chiffres interpellent moins de 24 heures après ce vote où près de 78% des électeurs inscrits se sont déplacés dans les bureaux de vote. Décryptage en 9 données. 

1. Les Français sont au rendez-vous

36.681.594 votants. Si un fort taux d'abstention a un temps été craint, les Français se sont au final mobilisés en nombre dans les bureaux de vote. Soit un taux de participation de 78,23%. Un taux légèrement inférieur à celui enregistré en 2012 bien que le nombre de votants soit lui très légèrement supérieur avec environ 100.000 électeurs de plus cette année.

2. Une abstention en dessous des rumeurs

21,77%. Sans franchir un nouveau record, l'abstention est malgré tout importante avec un taux de 21,77%. Selon une estimation Ipsos/Sopra Steria, réalisée avant le premier tour et publié dimanche 23 avril, quelque 41% des sondés qui ne se sont pas rendus aux urnes jugent que "les hommes et les femmes politiques les ont trop déçus" alors que 20% des abstentionnistes interrogés estiment que "quel que soit le résultat (...) cela ne changera rien".

Les Côtes-d'Armor sont le département où l'abstention a été la plus faible avec seulement 15,71% d'abstentionnistes, devant le Gers (15,89%) et l'Ille-et-Vilaine (15,99%). À l'inverse, c'est à Saint-Barthélemy et Saint-Martin (67,76%) que l'abstention est la plus élevée, devant la Guyane (65,31%) et la Polynésie française (61,06%). 

3. Un record pour le Front national

7,6 millions de votes. Si la qualification de Marine Le Pen était attendue et annoncée par de nombreux instituts de sondage, cette performance demeure exceptionnelle. Au second tour des régionales 2015, les listes Front national avaient obtenu 6,8 millions de voix : c'était jusque-là le record de voix frontistes lors d'un scrutin alors qu'au premier tour de la présidentielle 2012, Marine Le Pen avait obtenu 6,4 millions de voix.

En 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen avait créé un véritable séisme politique en se qualifiant pour le second tour contre Jacques Chirac, le Menhir avait alors récolté 4,8 millions de voix.  

4. Le Front national remporte davantage de départements

47 départements. Deuxième en nombre de voix, le parti de Marine Le Pen remporte cependant davantage de départements devant Emmanuel Macron (42 départements). François Fillon et Jean-Luc Mélenchon ne remportent chacun que 6 départements. À noter que le leader de la France insoumise a largement séduit les départements d'outre-mer avec trois victoires en Martinique, Guadeloupe et la Réunion.

Une statistique nettement visible sur la carte de la France. Marine Le Pen dominant fortement le nord, l'est et le sud-est de la France alors qu'Emmanuel Macron dominait dans l'ouest, le centre et une partie de la région Rhône-Alpes.

5. Hamon, un triste record pour le Parti socialiste

6,35%. Avec un tel score, Benoît Hamon se retrouve en cinquième position de l'élection présidentielle derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon. Il s'agit du pire score de l'histoire du Parti socialiste, créé en 1969.

Un épisode qui n'est pas sans rappeler le premier tour de l'élection présidentielle de 2002. En effet, après Lionel Jospin, Benoît Hamon devient le deuxième candidat socialiste à ne pas se qualifier pour le second tour de l'élection présidentielle. Chaque fois, au profit d'un candidat frontiste. 

6. Même dans son fief, Hamon ne domine pas

24,23%. Même dans son fief de Trappes, où il a été élu député en 2012, Benoît Hamon n'a pas réussi à rassembler les foules. Le candidat socialiste arrive seulement en deuxième position derrière Jean-Luc Mélenchon, qui a enregistré un score de 32,61%. Avec 24,23% des voix, il devance Emmanuel Macron qui recueille 17,66%.

7. À Paris, le Front national n'y arrive pas

4,99%. Si Marine Le Pen est au second tour, ce n'est guère grâce aux électeurs parisiens. Dans la capitale, les Français se sont majoritairement détournés de la présidente du Front national avec seulement 4,99% des voix. À l'inverse Emmanuel Macron a lui largement séduit en récoltant 34,83% des voix, devant François Fillon et Jean-Luc Mélenchon.

8. Jean Lassalle, un raz-de-marée dans son fief

68,60%. C'est le score réalisé par Jean Lassalle à Lourdios-Ichère, cette petite commune des Pyrénées-Atlantiques. Le député béarnais est ainsi arrivé largement en tête devant François Fillon (9,09%), Emmanuel Macron (7,44%) et Marine Le Pen (4,96%).

Au niveau départemental, Jean Lassalle pointe à la sixième place à 7,55%. Un chiffre largement supérieur à celui réalisé sur la scène nationale où le député a enregistré à 1,21% des voix. 

9. François Fillon, largement devant à Guargualé

84,68%. Selon Le Figaro, c'est dans cette commune de Corse du Sud que François Fillon a réalisé son plus haut score. Avec 84,68% des votes exprimés, l'ancien premier ministre n'a laissé que des miettes à ses adversaires alors que le second, Emmanuel Macron, ne récolte que 5,65%.

François Fillon n'est pas le seul à avoir réalisé des scores incroyables dans certaines communes. Ainsi, Marine Le Pen enregistre un véritable carton à Brachay, en Haute-Marne (83,72%) et Emmanuel Macron à Bigorno, en Haute-Corse (77,11%). De son côté, Jean-Luc Mélenchon a largement séduit les habitants de Quirbajou, dans l'Aude (73,17%) alors que Benoît Hamon a réalisé son meilleur score en... Nouvelle-Calédonie (59,44%).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788263773
Résultats élection présidentielle 2017 : les 9 chiffres à retenir du premier tour
Résultats élection présidentielle 2017 : les 9 chiffres à retenir du premier tour
ÉCLAIRAGE - Outre le résultat final du premier tour, qui offrira un duel inédit entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, retour sur certains chiffres symboliques.
http://www.rtl.fr/actu/politique/resultats-election-presidentielle-2017-les-9-chiffres-a-retenir-du-premier-tour-7788263773
2017-04-24 17:02:00
http://media.rtl.fr/cache/PP84gwxOYfkRWwphfnJnBg/330v220-2/online/image/2017/0423/7788251190_les-bulletins-de-vote-lors-du-premier-tour-de-la-presidentielle-2017.jpg