1 min de lecture Italie

Rencontre Conte-Macron : "Une phase d'apaisement", analyse Alain Duhamel

ÉDITO - L'éditorialiste estime que la crise entre la France et l'Italie était prévisible, mais que les deux pays sont obligés de trouver des solutions communes.

Alain Duhamel L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
Rencontre Conte-Macron : "Une phase d'apaisement", analyse Alain Duhamel Crédit Image : IAN LANGSDON / POOL / AFP | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Alain Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Rencontre confirmée demain, vendredi 15 juin, à l'Élysée entre Giuseppe Conte, nouveau président du Conseil italien, et Emmanuel Macron. La crise diplomatique entre Paris et Rome est-elle finie ? On entre en tout cas théoriquement dans une phase d'apaisement. Aujourd'hui, on dit la rencontre aura lieu, hier encore, on se posait la question. Il y avait eu l'annulation de la rencontre entre les ministres des Finances. L'ambassadeur français à Rome avait été convoqué pour se faire taper sur les doigts. 

Ce qui est frappant, c'est à quel point cette crise entre la France et l'Italie était à la fois logique et malencontreuse. Logique que l'on ait à reprocher aux Italiens une absence de sensibilité, mais en réalité avec une volonté de la France de provocation pour imposer un problème. Quand les Italiens ont répondu que la France était hypocrite et n'avait pas été solidaire vis-à-vis d'eux, c'est la réalité depuis quatre présidents français de suite. 

Macron et Merkel veulent des solutions raisonnables

C'est en même temps malencontreux parce que la France et l'Italie sont voisines et que sur la question de l'immigration, elles sont obligées de trouver des solutions communes. C'est aussi malencontreux par ce qu'on savait très bien qu'avec un nouveau gouvernement, formé de l'extrême droite, la première contestation provoquerait évidemment une crise. Au fond, la France s'est offerte en cible. 

À lire aussi
L'Aquarius arrive dans le port de Valence dimanche 17 juin immigration
L'Aquarius est bien arrivé dans le port espagnol de Valence

On sait bien que la crise migratoire est le problème numéro un en Europe. C'est celui qui mobilise les populations, dérègle les rapports de force et inquiète les gouvernements. La Commission européenne avait proposé un système de quotas de répartition des immigrés entre les différents pays. Cela a été recalé, notamment par la Pologne et la Hongrie. Macron et Merkel veulent des solutions raisonnables mais est-ce que les solutions raisonnables vont l'emporter ? Ce n'est pas joué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie France Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793754785
Rencontre Conte-Macron : "Une phase d'apaisement", analyse Alain Duhamel
Rencontre Conte-Macron : "Une phase d'apaisement", analyse Alain Duhamel
ÉDITO - L'éditorialiste estime que la crise entre la France et l'Italie était prévisible, mais que les deux pays sont obligés de trouver des solutions communes.
http://www.rtl.fr/actu/politique/rencontre-conte-macron-une-phase-d-apaisement-analyse-alain-duhamel-7793754785
2018-06-14 19:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OrhOL8w-uscyxtXvAqKlAQ/330v220-2/online/image/2018/0614/7793748692_emmanuel-macron-et-le-chef-du-gouvernement-italien-giuseppe-conte-lors-du-sommet-du-g7-au-canada-le-8-juin-2018.jpg